28 octobre 2011

Les origines du Sida

«The Origins of Aids » est le titre d'un ouvrage publié aux Presses de l'Université de Cambridge par le Dr Jacques Pépin, professeur en microbiologie et infectiologie à l'Université de Sherbrooke, Cet ouvrage savamment documenté retrace la véritable origine de cette maladie infectieuse d'origine simienne qui a été transmise aux humains.


Un excellent résumé nous est donné en français sur le site Docbuzz

Une entrevue du Dr Pépin est audible sur radio Canada :

Le Dr Pépin souligne à quel point une expérience de santé publique en Afrique -  due aux vaccinations avec des seringues réutilisées - représente une leçon d'humilité pour les décideurs qui n'avaient pas toutes les donneés en main.

 

Commentaires

Certains scientifiques croient que le virus du sida est seulement l'industrie des États-Unis où il a été fabriqué comme arme biologique dans le laboratoire biologique militaire «Derek Fort» du Maryland par l'intégration de gènes de deux types de virus sont Visna, et aussi le HTLV-1, basé sur cette théorie ce qui s'est passé entre 1977 - 1978, où il a été testé sur des prisonniers après leurs accords en échange d'une libération anticipée, et estime que ces prisonniers sont le noyau de la première semence de l'épidémie après leur sortie de prison. Selon la théorie du biologiste allemand Segal Gallup. Qui a été accusé après comme espion soviétique en favorisant cette théorie en faveur des Soviétiques. Mais nombreux sont ceux qui soutiennent cette théorie, y compris Vajnara Maathai lauréat du prix Nobel de la Paix, et aussi Vassili Mitrukhum et Alan Cantwell, qui croient que ce virus peut avoir été fabriqué en plein guerre froide, par génie des virus déjà présent, dans l'ordre d'exterminer certaines races, et a été testé sur les homosexuels dans les essais de l'hépatite C et B entre les années 1978 - 1981 à Los Angeles, New York, San Francisco, Saint Louis - Denver - Chicago.
D.Cantwell estime que le D.Smons Wolf qui a mené des expériences du virus du sida, qu'il y avait eu une sorte de dissimulation pour ces expériences des médias. Cependant, il y a d'autres s'opposent à cette théorie du complot et le rôle des Etats-Unis, il existe des tests ont été effectués sur le sang stocké depuis août 1959 sur l'un des marins Norvégiens qui a développé tous les symptômes du sida dans un hôpital de Manchester en Angleterre, et bien sûr n'ont pas découvert la cause de l'effondrement du système immunitaire et l'apparition de infections opportunistes et de tumeurs, et parce que la situation était confuse, il a été conservé des échantillons de sang du patient avant sa mort jusqu'à ce qu'il a été ré-analysés en 1990 et a prouvé l'existence du VIH en publiant cette recherche dans la revue «The Lancet» Médical. Avant qu'ils retournèrent à la charge à nouveau et l'emballer sur le dos de l'Afrique.

Écrit par : Jamal | 29 octobre 2011

Un grand merci, Jamal, pour toute la peine prise à nous relater ces informations.
Ce que l'on peut en tirer en tous cas, c'est qu'il faut des déséquilibres manifestes sur plusieurs plans de l'être pour qu'il advienne une faillite humaine aussi magistrale que celle du Syndrome d'Immunodéficience Acquise.

Écrit par : marie-france de Meuron | 29 octobre 2011

La question de l'origine du VIH existait depuis les années 50,
avec toutes sortes de spéculations sur des mutations de virus type ebola ou autres transmutations de TCells etc,

avant que dans les débuts des années 80, plusieurs cas de morts du SIDA ne soient pour la 1re fois reconnus comme tels face à la démultiplication de morts causés par des déficiences autoimunes multiples en Californie où je fus témoin de cette évolution au plus près de victimes, puis partout ailleurs en agglo internationales,

avant la découverte conjointe FR/US d'un virus comme source du VIH. Sauf qu'il n'y a pas qu'1 simple virus à éradiquer. mais de multiples systèmes de développement cellulaires en constante mutation.
Et depuis, silence radio.

Sinon, chère Marie-France Meuron,

je me permets de poster ici ma réponse (censurée) en suite à votre réponse sur un sujet de ces blogs, qui semble-t-il, vous a aussi tenu à coeur, sur le blog de Zakia Fatima /Franchise Inside,
intitulé "la sharia en otage"

>>@ toutes, fatima, inside, franchise, lucide etc (manque de pseudos?)

La charia, que vous prônez ici au-dessus de tout autre fondement, c'est la loi fondamentale de tout gouvernement y adhérant, la base de leurs constitutions, de leurs élus et électeurs.

y adhérer, c'est adhérer à un gouvernement se basant sur les lois y découlant, soit:

- lapidation de femmes jugées pour adultère,
- bigamie autorisée pour les hommes et non pour les femmes bien sûr,
- l'autorité et le pouvoir donné aux mâles sur les femelles, les femmes devant s'y soumettre et attendre l'autorisation des pères ou petits frères,
pour travailler et toucher leur salaire, ouvrir un compte en banque, aller étudier, se marier, etc
etc

Écrit par : graphycs | 29 octobre 2011

milles excuses à Marie-France de Meuron
ai cru voir votre commentaire sur le blog "la sharia en otage" de Zakia/Fatima/ etc.

Écrit par : graphycs | 29 octobre 2011

Graphycs, j'accepte vos excuses.
Vous semblez très impressionné par ce qui nous parvient ici de la Charia et un fait transmis par les médias peut prendre une place énorme. On oublie que les atrocités se déroulent aussi chez nous, non pas par la société mais par des individus qui n'hésitent pas à massacrer leurs proches, que ce soit de façon sordide ou non. L'essentiel de la charia n'est pas ce que certaines communautés en ont fait. Je ne crois pas que nous soyons meilleurs ici que là-bas; simplement, la société exprime ses insuffisances morales différemment selon les mentalités.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 30 octobre 2011

merci!
certes.
mais sans rien oublier, ou ignorer. tout au contraire.

à rapprocher des plus récentes analyses sur les origines du VIH
sont les résultats, et les attentes de malades atteints, pour un "remède"
et non pas les prospectives de futurs besoins financiers découlant de ces conclusions, que ferait tout management de fondation finançant ces ONG

et le travail de fond sur la sexualité de tant d'ONG "jobbant" sur le terrain
(leurs employés sur le terrain, financés mensuellement sans trop de contrôle, se comportant comme des fonctionnaires),

se contente d'amorçer des techniques "d'hygiène comportementale" au sein de peuples où le viol de "locaux" sur leurs femmes, filles ou soeurs & autres pratiques sexuelles par des porteurs de VIH, continue de se faire en toute impunité

On passe vite ici de la recherche des origines,
aux cultures et pratiques perpétuant sans fin /sans faim,
tous types de virus HIV

Écrit par : graphycs | 31 octobre 2011

il y a plusieurs versions qui parlent de cet origine. ça nous embrouille desfois.

Écrit par : ameli | 06 décembre 2011

Ameli, Il y a plusieurs versions car il y a plusieurs causes au Syndrome d'ImmunoDéficience Acquise qui, comme le nom l'indique n'est pas une maladie mais un syndrome (ensemble de symptômes). L'organisme est un univers complexe et il est faux de vouloir le simplifier. En fait, quand une maladie éclate, il y a toujours plusieurs paramètres en cause; il vaut donc la peine de cibler le maximum de paramètres en jeu et de les soigner avec les moyens qui leur correspondent et qui peuvent être très variés, allant de la diététique à la nutrithérapie, de la phytothérapie à la psychothérapie, etc

Écrit par : Marie-France de Meuron | 06 décembre 2011

Les commentaires sont fermés.