19 septembre 2011

Notre longévité n'est pas due aux médicaments.

Tel est le titre de l'article de la journaliste indépendante Sylvie Simon qui, comme à son habitude, nous instruit avec de nombreuses références



Comme toujours, les paramètres humains sont complexes et il est juste de revenir sur la notion de longévité sans l'attribuer aux seuls progrès de la médecine.

Certes, la médecine a obtenu de spectaculaires succès dans les maladies infectieuses mais le vent semble tourner avec les bactéries multi et ultra résistantes.

D'autre part, la santé des enfants est moindre qu'il y a quelques décennies. Lire

Si la biologie détecte des mécanismes intéressants concernant le vieillissement, cela ne suffit pas pour qu'on puisse en faire des remèdes bouleversant la vie d'un individu vieillissant. Gagner quelques mois ou quelques années sont à mettre en parallèle avec la qualité de vie. Or, dépendre des pouvoirs médicaux retire à l'être humain son autonomie.

Sylvie Simon relate la vie de plusieurs centenaires. C'est évident que chacun d'entre eux a trouvé son chemin pour mener à bien sa longévité. Il appartient donc à chacun de nous de trouver ses moyens de vivre dignement selon la durée qui lui correspond et non pas de s'accrocher à quelques paramètres proposés par la science, les médias ou les slogans en vogue.

 

 

Commentaires

Non et heureusement beaucoup ayant compris comment se retirer de cette soumissions quasi intinctive typiquement suisse et datant des années 30; et qui en faisant demi tour plongèrent leurs médecins dans la compote intellectuelle la plus complète qui désormais ,devaient trouver dés lors comment piéger à nouveaux leurs édiles favoris dans de nouveaux maux mais inguérissables cette fois,le fameux urbanisme ou quand certains médecins mélangent politique et soins deux en un porteurs de casquettes multiples mais dont les effets secondaires auront suffi à faire mourir des gens qui vivaient encore à l'époque de la médecine considérée elle aussi commme religion à part entière!

Écrit par : lovsmeralda | 20 septembre 2011

Erratum,il s'agit de rectifier ediles par électorat!
Quand aux enfants non vaccinés ils étaient habitués à manger des aliments proches de la putréfaction il suffit juste de se souvenir du lait obligatoire dans les années 50 distribué tous les jours comme récré et qui garni d'une couche de moisissure voyait des enfants dégoutés mais obligés de boire.Leur organisme s'auto vaccinait puis les vaccins obligatoires sont venus contrarier leur système immunitaire déjà bien préparé pour lutter contre les infections,on connait la suite et Françoise Berthoud a raison.Cependant les vaccins pour enfants bien démunis par le stress qui leur est infligé dès la maternelle est à prendre en considération aussi ,et ce par le personnel de la Santé et des parents,ces derniers sauront-ils réagir sainement sans se laisser prendre au jeu de la publicité mensongère qui devrait faire intervenir les politiciens
Remarquez en voyant le trop plein d'aliments en attente faute de personnels pour être vendus et ceux vendus proches de la date de péremption on peut supposer que les enfants d'aujourd'hui n'ont plus besoin de vaccins ,et là le serpent alimentaire en prend un sacré coup l'obligeant à se mordre la queue encore une fois,d'ou le sourire de la descendance des petits commerçants s'apercevant de la supercherie de ceux qui furent responsables de la disparition des petits commerces qui eux étaient seule garantie de bonne santé puisque la traçabilité existait réellement!

Écrit par : lovsmeralda | 20 septembre 2011

Quand est ce que le grand publique se réveillera et qu'un grand ménage sera fait ?

Écrit par : bols chantants | 20 septembre 2011

Un soin que j'ai découvert il y a peu, et qui gagne vraiment à être connu (on en dit qu'il permettrait de vivre jusqu'à 140 ans, âge approximatif pour lequel on serait programmés !) : le bain de bouche à l'huile du Docteur Karach :
http://jholm4525.wordpress.com/2007/07/09/le-remede-merveilleux-qui-vient-de-lest/

Écrit par : Nicole | 20 septembre 2011

Catéchisme sans nuances. M'enfin, comment explique-t-on l'allongement indéniable et massif de la longévité au cours du dernier siècle, si ce n'est pas les médicaments? Voir par exemple ce graphique.

http://www.cairn.info/loadimg.php?FILE=GS/GS_108/GS_108_0015/fullGS_108_art02_img001.jpg

Le titre est mal choisi si l'on se penche sur les arguments. Qu'il y ait de quoi relativiser le recours systématique aux médicaments ne suffit pas à nier leurs vertus. Pour transposer, c'est comme d'affirmer "Le pétrole ne favorise pas les transports individuels" en le justifiant à partir de la pollution et du réchauffement climatique et l'existence de voitures électriques, ou encore de la corruption dans les pays producteurs.

Écrit par : rampholeon | 20 septembre 2011

@Nicole,avoir envie de vivre jusqu'à 140 ans ,demandez aux retraités de 85 ans vivant seuls à domicile et qui créérent des commerces,leur son de cloche différe complètement de ceux qui sont dits par devant caméra ou par timidité ou par peur d'éventuels commérages suite à leurs révélations.On est dans le monde du paraitre dommage, on en oublie d'être à l'écoute essentielle c'est à dire entendre avec l'intelligence du coeur et non celle d'un cerveau quelconque relié à des statistiques, qui elles sont comme le tarot sans fondements réels bien que le tarot puisse être une source de renseignements entre les mains de personnes compétentes,alors que les statistiques c'est comme la bourse, elles varient en fonction de la hausse ou de la baisse du prix du pétrole
Maintenant que toutes les momies ou presque du monde entier ont vu leur intimité corporelle violée, vivre jusqu'à 140 ans serait sans doute un pur bonheur mais pour les anatomistes , et là personne n'en doute un seul instant!

Écrit par : lovsmeralda | 20 septembre 2011

@Nicole vous dites programmés jusqu'à 140 ans mais c'était du temps de Moise,je ne sais pas si vous savez mais l'antéchrist c'est du passé ,puisque antéchrist signifie antérieur à la naissance du Christ et personne ne sait la date exacte de sa naissance !

Écrit par : lovsmeralda | 20 septembre 2011

@lovsmeralda : j'ai repris ce que j'ai lu, sans m'arrêter à ce que j'en pense, moi. Le seul propos de mon commentaire est de communiquer un soin que je découvre et que je trouve extrêmement intelligent dans l'idée et étonnant dans la pratique. Quant au reste, partir à l'heure qui est juste pour chacun me semble une bonne chose, et bien vivre jusqu'à ladite heure, un travail à faire autant que possible dans la paix et la joie.
Les statistiques sont intéressantes dans des cas précis, mais mon propos n'était vraiment pas là. Je viens de deux familles robustes, et j'aime l'avancée en âge. Maintenant, jouer les prolongations n'a pas grand sens...et pour autant, quand je lis qu'on serait programmés pour vivre 140 ans, depuis ma lucarne, j'ai tendance à penser qu'on bousille sérieusement notre capital par la malbouffe, la surmédicalisation, et quantités d'autres aspects négatifs de notre monde. La maturité arrive tard de nos jours. La goûter et en partager les fruits a aussi du bon.

Écrit par : Nicole | 20 septembre 2011

Rampholeon,
Merci d'avoir pris la peine de nous signaler ce graphique.
Il ne montre toutefois nullement la part de l'influence des médicaments modernes par rapport à l'amélioration de l'hygiène, de la nourriture, des capacités de se chauffer, d'une économie florissante qui évite le stress aux multiples visages que représente l'absence de revenu minimal et bien d'autres facteurs qui se sont développés comme les assurances qui évitent des catastrophes famililiales ou la lutte contre les accidents.
C'est vrai qu'on ne peut pas nier l'activité de divers médicaments mais beaucoup ne servent qu'à prolonger l'existence de quelques années, sans plus. D'autre servent même à avorter mais les avortons n'entrent pas dans les statistiques!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 20 septembre 2011

Ce n'est pas nouveau.

Cela a été immortalisé par Morris et Goscinny dans le fabuleux album "l'Elixir du Dr Doxey" :

http://www.bangbangluckyluke.com/albums/detail_album.php?no_album=7

Écrit par : André Baldini | 21 septembre 2011

@Nicole ,désolée je n'avais pas compris le sens de vos propos ,je crois qu'en étant èléve en psy et ayant assisté à une autopsie,ce jour là j'ai compris peu à peu ce que l'humain était en réalité ,en tout premier victime de sa propre imagination secondaire aux peurs intelligemment distillées par les médias,Orson Well's sut en tirer profit , et souvent victime malgré lui d'un troupeau dans lequel le destin va offrir l'occasion à 50 humains de pouvoir s'octroyer la chance d'assouvir leur gout bestial du sang afin de découvrir comment survivre sur les 50 restants ,a 20 ans je venais de comprendre l'origine des cerveaux conservés dans le formol accueillant chaque visiteur dans un endroit dont je tairai le nom par respect pour ceux encore vivants et d'autres ayant connu ce lieu et par souci de déontologie malgré tout,ces cerveaux étaient partie intégrante d'un passé qui faisait peur à beaucoup mais qui formèrent des chercheurs à aller chercher encore plus loin ce que les momies leur ont déjà enseigné,voilà pourquoi sitot qu'il s'agit de personnes âgée je monte aux créneaux,excusez mon impulsivité
toute bonne journée à vous

Écrit par : lovsmeralda | 21 septembre 2011

@lovsmeralda :
bien reçu, pas de souci. Je pèche aussi par excès de spontanéité.
Toute bonne journée à vous aussi

Écrit par : Nicole | 21 septembre 2011

Notre longévité n’est pas due aux médicaments affirmation vraie surtout que le médicament pharmaceutique est tout sauf un remède, car il est la cause de nombreuses de nos maladies ; je citerai aussi la pauvreté et la consommation des aliments dénaturés etc.
Si l’on veut vivre longtemps, il est important d’avoir une hygiène de vie saine et utiliser des produits naturels.
Aujourd’hui on peine à rencontrer un vieillard de 150 ans, pour ceux qui ont des ambitions d’aller à plus que 150 ans suivez mon regard !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : patrick eteme | 23 septembre 2011

168 ans, qui dit mieux ?
http://lerik.blogcu.com/lerik-azerbaijan-shirali-muslimov-168/6176172
;o)

Écrit par : Nicole | 29 septembre 2011

Je suis étonnée ; j'apprécie votre site, je suis venue aujourd'hui avec l'idée de regarder ce que vous avez posté sur Edgar Cayce, et soit je cherche mal, soit vous n'avez pas posté sur lui dont j'ai tendance à penser qu'il doit vous intéresser. Bizarre ! Y a-t-il une raison ?

Écrit par : Nicole | 29 septembre 2011

Nicole, un grand merci pour le lien fort à propos concernant muslimov.
Je n'ai pas le souvenir d'avoir posté quoi que ce soit sur Edgar Cayce dont vous avez pourtant raison de croire que le sujet m'intéresse.
Belle journée à vous!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 29 septembre 2011

Les commentaires sont fermés.