20 juillet 2011

Quand David joue à Goliath.

Deux articles sur la TdG de ce 20 juillet, dans la rubrique Monde p. 7 nous informent que la marine israelienne a intercepté le bateau français de la flotille de la liberté et que la guerre du gaz se densifie entre Israël et le Liban.


Ce que je viens souligner avec mon titre c'est que ce petit pays qu'est Israël vient jouer à Goliath face à ceux qu'ils considèrent comme des petites gens faciles à vaincre.

Ce qui est comique, c'est que pour arrêter une vedette de 16 militants, il a fallu 4 navires israëliens!

Voilà comment Goliath a besoin de sa force apparente face à un « petit poucet » comme le dit le journaliste.

Goliath, sûr de sa toute-puissance et aimant faire la loi, agit dans les eaux internationales.

Il ne se doute pas que David a mille tours dans son sac. Il est vrai que dans l'histoire biblique, ce fut rapide. Mais l' histoire est allégorique et le temps ne compte pas. Elle montre surtout que les David qui se basent sur d'autres forces que l'orgueil finissent par vaincre.

Le second sujet concerne le gaz sous-marin qu'Israël veut s'approprier à 70 km et à 130 km au large de Haifa.

D'autant plus que sous les poches de gaz il peut y avoir du pétrole.

Evidemment, Goliath veut avoir tout pour lui et menace d'utiliser la force nécessaire pour obtenir ce qu'il convoite et qu'il se persuade qu'il possède déjà.

A remarquer que les articles sur le sujet, très bien répertoriés sur Google, remontent au moins au 11 juillet. Comment un sujet aussi important qui concerne l'ONU donc le monde entier met-il autant de temps pour arriver dans notre quotidien?

 

Commentaires

Bonjour,

Rassurez-vous, en France on ne lit encore pas cette « nouvelle » ! Celle du gaz ! S’il s’agissait d’une coulée de lave, Goliath « aurait certainement tout fait pour la faire dévier vers la bande de Gaza ! ». Enfin, trêve de plaisanterie, on risque d’attirer les « foudres » des hasbaristes !

Pour le bateau français arraisonné par la flotte israélienne, il n’y a pas de quoi s’étonner. Leur crainte est qu’un jour, un malin n’arrive à passer au travers des mailles de leur filet et que l’explosion médiatique consécutive n’encourage encore plus de malins à s’aventurer sur ce terrain.

La peur d’Israël n’est pas un bateau ou une flottille, d’ailleurs vite arrêtée par des pays serviles ou nécessiteux, mais la publicité internationale que l’évènement produirait. Je ne vous apprends rien en vous le disant, mais souvent les « bons » journaux qui relatent ces « incidents » omettent d’en parler.

L’affaire récente de la flottille arrêtée au Pirée a été une formidable gifle pour le gouvernement israélien qui doit certainement réunir ses conseils de guerre pour réviser la stratégie du blocage qui fait boomerang.

Depuis des décennies, ce pays, dont les droits sur le territoire n’ont rien d’historique, arrive à convaincre, par manipulation médiatique forcée, le monde occidental du bien-fondé de ses actions de guerre contre « David ». Lequel ne demandait qu’à vivre chez lui. La brutalité initiée a déclenché la brutalité en retour.

Écrit par : jconsult | 20 juillet 2011

Merci, jconsult, pour votre visite et vos paragraphes percutants.
Je découvre par là aussi toute la portée des "hasbaristes" et le sens de "hasbara" que Widipédia explique très clairement.
je me disais bien que mes statistiques étaient trop élevées!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 21 juillet 2011

On en parle peu, parce que c'est un "événement" d'une importance très mineure dans le monde actuel, entre la crise grecque, la guerre en Lybie, la répression en Syrie.

Quelques militants qui montent une action inutile pour se faire mousser médiatiquement, cela n'intéresse pas grand monde.

Écrit par : Amusé | 21 juillet 2011

Amusé,
Selon votre pseudo, vous appréciez planer et de ne garder que ce qui vous amuse.
Ma question était en ce qui concerne le gaz dans la mer qui concerne deux pays, l'ONU et le droit maritine.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 21 juillet 2011

J'ai été modeste en parlant de 4 navires pour stopper la vedette français.
En visionnant le témoignage d'un passager, il y en a bien plus .....
http://www.youtube.com/watch?v=IQbuXKjWmzE

Écrit par : Marie-France de Meuron | 24 juillet 2011

Les commentaires sont fermés.