16 juillet 2011

Où est l'UNESCO ?

Le Temps nous apprend que le dernier village palestinien d'Israël est en péril.



 

 

Alors que dans maintes régions du monde l'on cherche à préserver des sites caractéristiques, la mairie de Jérusalem veut raser le village de Lifta pour y construire des immeubles de haut standing.

Le 9 avril 1948, à la suite du massacre perpétré par des miliciens juifs dans le village voisin, les habitants de Lifta se sont enfuis. Par la suite, ils n'ont pas eu le droit de récupérer leurs affaires.

Une association sans but lucratif composée d'architectes et d'écologistes (CCL) s'est formée pour protéger Lifta. Elle a fait recours et la démolition est retardée. On attend le verdict prochainement. Il y a dans cette affaire un gros enjeu. En effet : « Ce qui se passe autour de ce village est important car il ne s'agit pas d'un simple problème urbanistique, estime Ilan, l'animateur du CCL. En 1948, environ 419 villages palestiniens ont été rasés et il n'en reste plus qu'un, celui que nous défendons. S'il disparaît, ceux qui cherchent à effacer toute trace de la vie palestinienne d'antan auront remporté une belle victoire.»

Les mots du ministre des Transports en dit long sur la mentalité colonisatrice des dirigeants actuels d'Israël. Israël Katz (un faucon du Likoud) a annoncé mercredi un plan visant à hébraïser le nom des villes, villages et quartiers palestiniens d'avant-1948. «Tout cela est fait pour que l'on ne vienne plus nous embêter avec le droit au retour des réfugiés, a-t-il dit. Celui-ci n'existe pas et il n'existera jamais.»

Et après cela, on dit que c'est seulement les Palestiniens qui ne veulent pas d'Israël alors que la politique d'Israël fait tout pour les nier et, de plus, refuser l'existence d'un'Etat Palestinien. Ils repoussent la reconnaissance d'un tel état jusqu'à avoir suffisamment étouffé cette population et coloniser leur terre, leur eau et leur air pour affirmer qu'il n'existe plus. Ce qui frappe, c'est la naïveté avec laquelle ils croient que cela leur est permis. Ils semblent oublier que tout un monde existe autour d'eux et, de plus,  qu'ils stimulent le risque d'implosion comme d'autres pays le vivent actuellement.

 

Commentaires

@Marie-France de Meuron,l'Express du jour Neuchatelois développe un article sur Israel,devenu un Eldorado pour les Start Up,Rael avait promis d'investir ce pays,d'ici qu'on annonce un nouveau Messie il n'y qu'un pas que le triste Sir se fera une joie de faire croire au monde entouré de ses adeptes comme Madonna le tout bien agité afin de rivaliser face à la Scintologie,quand à l'Unesco tout comme nous cet organisme doit être dépassé ,pris de court les humains s'étant tous soudainement souvenus qu'ils avaient un patrimoine à protéger contre tous ces grouspuscules extra-religieux ou orthodoxes terme utilisé il y a fort longtemps signifiant quelque chose de pas très catholique!
Bien à vous Madame et toute bonne journée ensoleillée

Écrit par : lovsmeralda | 16 juillet 2011

Bonjour,

L’UNESCO en effet est une organisation qui s’occupe de la culture, de la science et de l’éducation dans le monde comme son nom l’indique. Mais, elle est aussi très peu portée à la polémique surtout quand les sujets sont chauds et que les protagonistes sont puissants.

Israël est un pays puissant, non par sa taille, mais par celle de ses amis américains et européens. L’UNESCO ne voudrait pas s’attirer les foudres les évangélistes américains et du parti républicain majoritaire au congrès. Le courage n’a jamais fait partie de l’écusson de cette organisation dont l’activité principale est de voyager de par le monde. Ses fonctionnaires, choisis par les délégations de chaque pays, mènent un tel train de vie (en exonération de tous impôts) qui ne leur permet pas de se pencher sur les petites affaires de Palestiniens qu’ils ne doivent même pas savoir localiser sur une mappemonde.

Israël, par ailleurs, a toujours mené une politique négationniste à l’encontre du peuple palestinien avec l’ignorance volontaire et complice de tous les pays occidentaux. Même le nom « Palestine » est proscrit en Israël.

Il faudrait se souvenir du comportement de ce qu’on appelle « les pays civilisés » à l’époque d’Hitler quand il agissait comme bon lui semblait. De 1933 à 1940, il manipulait l’opinion des allemands et celle du reste du monde. Il pratiquait son réarmement au vu et au su de tous. Et l’Europe faisait la sourde oreille. On peut comparer ce pays à Israël dont la politique, approuvée par une très grande majorité d’Israéliens, est et a été une politique ségrégationniste à l’instar de celle de l’Afrique du Sud du temps de l’apartheid !

Effacer l’histoire non pas seulement dans les livres mais dans la géographie devrait aussi relever de crime contre l’humanité. Un « rogue state » comme Israël devrait faire autant la une que l’affaire Murdoch en Grande-Bretagne. Mais notre hypocrisie occidentale et nos intérêts réciproques, sans compter la grande puissance de la diaspora juive de par le monde, font que nous nous taisons tous.

Demain, quand, par hypothèse vraisemblable, Israël lancera « sa bombe » sur l’Iran, il y aura, chez nous, de grands esprits pour défendre cette décision et pour la justifier. L’Iran, ce pays de terroristes et d’extrémistes islamiques n’aura mérité que ce qui lui arrive !

Écrit par : jconsult | 16 juillet 2011

Je vous remercie madame encore une fois pour les articles que vous postez sur votre blog assez actif, qui touchent "au fond" des sujets très instructifs concernant la cause palestinienne...
Les pressions exercées par les autorités israéliennes ne s'arrêtent pas là. (En France)Un manuel d'histoire de première L/ES/S publié dans le cadre des nouveaux programmes de première en vigueur dès la rentrée prochaine. Plus particulièrement visée, une double page consacrée à des documents de l'ONU sur le partage de la Palestine en 1947-1948.
Cependant, on notera qu'historiquement le nom d'Israël n'était pas mentionné dans les documents de l'ONU concernant la préparation d'une partition entre ce qui était alors appelé « Etat juif » et « Etat arabe ». Ainsi de ceux composant la double page controversée.
Je cite: (...)l'association Europe-Israël nie ces deux réalités, mais elle va beaucoup plus loin dans son interprétation de l'histoire. Elle reproche aux auteurs de l'ouvrage « une négation de l'histoire du peuple juif sur cette terre depuis plus de 3 000 ans » et met sur un pied d'égalité Palestiniens arabes et juifs (ceux-là représentaient à peine 17% de la population palestinienne en 1931).

Je vais écrire plus de détails sur ce sujet sur l'un de mes prochains articles...

Bien à vous.

Écrit par : M.Ftelina | 16 juillet 2011

@Jconsult,ce que vous dites est si vrai et je me permets d'ajouter la réponse de la part d'une haute personnalité travaillant à l'Unesco ce dans le but d'obtenir la protection d'arbres séculaires,abattus à la vitesse grand V,il me fut répondu très poliment et rapidement,Madame on ne s'occupe que de la protection des bâtiments ni des humains ni de leur environnement,sur le coup un peut interloquée après m'être raisonnée je conçus leur raisonnement sensé l'Unicef s'occupant des humains et Pro-natura de l'environnement,je m'abstins donc de tout commentaire,la réponse qui m'était donnée était logique!
Israel a toujours été au centre de débats aussi récurents que les épidémies de grippe,pour peu que quelques esprits pro palestinien ne connaissant en rien la vraie histoire et préférant se borner à obéir à des diatribes issues de groupuscules révolutionnaires,c'est reparti pour la fronde anti-israélienne qui elle est aussi de mauvaise foi que celle de faire croire que la guerre contraint les voyageurs à ne plus aller en visite dans ce beau pays,et les gens revenus sont les plus fidèles à vouloir y retourner tellement l'ambiance y est chaleureuse,et sans danger!ok y'a des quatiers chauds,mais à Genève aussi!on se souviens du bain de sang au Pâquis!ou d'éventuels violeurs échappés de prison se ballandant dans notre pays !Rapellons tout de même qu'en étant simple voyageur et ne dépendant d'aucun organisme soi disant en faveur de l'une ou l'autre des parties,Israel vous accueille à bras ouvert et vous n'êtes jamais refoulés!laissons Israel mener sa politique et occupons nous de la nôtre pourrait être le slogan afin de ramener ces groupes de jeunes partis pour manifester et faire monter la tension ni plus ni moins!qu'ils apprennent en premier à travailler l'envie de vouloir mener Israel par le bout du nez aura fondu comme neige au soleil

Écrit par : lovsmeralda | 16 juillet 2011

@Marie-France de Meuron,il se prépare quelque chose dans notre dos et croyez bien qu'on soit ou non pro-palestiniens plusieurs accords entre les deux parties ayant été signés,voyons se qui se prépare pour nous citoyens et patients de Suisse qui risquons de voir blanchir notre tête en 2 min suite à l'annonce lue et parue ce jour dans le journal le Matin ,les révélations authentiques ou non c'est toujours le problème avec la presse people et faites par le nouvel expert des plus grandes assurances!je vous laisse le soin de la découverte j'en suis encore écoeurée alors voyez y'a pas besoin d'aller en Palestine pour comprendre le système de la mondialisation tel un rouleau compresseur bien décidé à décimer le moindre optimisme si recherché pour bien vivre et ce même en nôtre pays garant des meilleurs soins et pour tout le monde!
bonne soirée à vous Madame

Écrit par : lovsmeralda | 16 juillet 2011

Corto,
J'ai supprimé votre commentaire car je suis lasse de vos coups de sabot au passage.
et aussi parce que vous partez dans toutes les directions pour dévier le fait que des soldats israëliens s'en sont pris aux civils.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 16 juillet 2011

Corto,
J'ai supprimé votre deuxième commentaire car je sais par expérience personnelle que vos informations sont sujettes à caution.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 16 juillet 2011

Gerardh,
je me suis permise de supprimer votre commentaire complètement hors du sujet.
Faut-il détruire ce village palestinien? Est-il juste de mettre des immeubles de haut standing dans cette région?

Écrit par : Marie-France de Meuron | 16 juillet 2011

en se moment des mllier d'arabe meurt a cause la censure et vous dite défendre les arabe avec la censure.

Écrit par : Younes Bagi | 16 juillet 2011

Je ne voudrais pas me servir de votre blog pour faire de la polémique avec vos commentateurs. Par contre, j’y lis le commentaire de « gerardh » qui semble attribuer des points à tout venant. Grand bien lui fasse.

On aimerait pouvoir le lire sur des blogs qu’il aurait initiés. Ça permettrait de voir s’il « fantasme » ou non !

Écrit par : jconsult | 16 juillet 2011

Younes Bagi,
J'ai supprimé deux de vos commentaires pour les mêmes raisons. Ce n'est pas de la censure comme vous le prétendez mais c'est faire de l'ordre dans des réflexions au sujet d'un thème précis. Mon blog n'est pas un lieu de défoulement personnel.
Vous amenez des généralités qui n'apportent rien au thème proposé.
Merci d'apporter votre opinion d'arabe mais
vous ne parlez pas au nom de tous les arabes. Prendre Israël pour votre modèle vous arrange mais c'est renier aussi des valeurs que la culture arabe détient et que la politique d'Israël foule au pied depuis une soixantaine d'années.
Exprimez-vous plutôt sur le fait de détruire le village de Lifta.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 16 juillet 2011

avec moi il faut pas censuré sinon je viens en personne régler les problèmes.

Écrit par : Younes Bagi | 16 juillet 2011

et sil vous plait areté de parler des arabe, occupé vous de vos affaires.

Écrit par : Younes Bagi | 16 juillet 2011

Younés Bagi,
vous venez de dire que vous apprécier Israël pour sa liberté d'expression.
Là vous êtes déjà en train de me menacer. Or, c'est ma liberté de faire le tri dans mon blog et de garder ce qui concerne le thème de ma note.
Vous ne jouez pas le jeu et, de plus vous voulez m'imposer de quoi je dois parler ou ne pas parler.
Mon façon de gérer mon blog est mon affaire et votre dictature ne changera rien aux lois des blogs.Je vous rappelle que nous sommes en Suisse, à Genève. Si vous avez besoin de vous exprimer sans qu'on intervienne sur vos commentaires, vous pouvez créer votre propre blog.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 16 juillet 2011

Bonsoir chère Madame,Il y a des petits malins qui s'inventent des pseudos pour parasiter des sujets intéressants et créer des polémiques. Younes Bagi en est un parfait exemple.

Écrit par : zakia | 16 juillet 2011

Effacer est votre droit, penser est le mien.

Les israéliens font des c%nneries et il faut les dénoncer. Je ne connais pas l'histoire de ce village mais si elle est telle que vous la décrivez, ces constructions ne peuvent se faire sans une procédure qui serait la même pour tout citoyen du pays.

Là, il s'agit d'un village, ailleurs d'un lieu saint... Que pensez-vous du fait que les musulmans ont construit une mosquée sur les ruines du temple juif ?

Je serais assez favorable à ce que l'Unesco développe un projet parallèle de restitution aux légitimes propriétaires.

J'espère être dans le sujet et que vous serez d'accord avec moi.

Écrit par : gerardh | 16 juillet 2011

Gerardh,
Votre sentence du début est tout-à-fait judicieuse. Je dirais qu'au-dessus de nos droits respectifs, il y a les réalités de l'existence. A savoir que la pensée est une onde qui peut se répandre très loin, alors que le blog et l'écriture en soi sont très délimités, d'où l'expression écrite également.
J'apprécie que vous restiez dans le sujet et que vous "jouiez" le jeu.

Vous me demandez ce que je pense du fait que des musulmans ont construit une mosquée sur les ruines du temple juif. Je ne connais pas l'historique de cette histoire. Tout dépend de l'intention. Si c'est comme dans le cas du village de Lifta où l'on veut faire disparaître les traces d'une autre communauté ou si c'est parce que le lieu se prête à être un lieu saint. Je connais surtout le sujet en Europe où des religions successives ont construit leurs édifices au même endroit car ces endroits étaient telluriquement très chargés, ce que des gens ultrasensibles ressentent facilement. C'est ainsi que des lieux sont réputés pour des guérisons miraculeuses. Dans de tels cas, il s'agit de connivence avec le lieu et non de revanche sur une religion. C'est alors dans l'ordre des choses et de l'évolution des sociétés.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 16 juillet 2011

Lifta est un tas de ruine, plus aucun habitant, les ruines ont été vendues à des sociétés immobilières, comme en valais !

Avant de s'en prendre aux israéliens allez voir ce qu'est devenu Verbier !

Concernant l'histoire de ce village, allez sur wikipedia, elle est expliquée par un palestinien, quoi de mieux !

Écrit par : Corto | 16 juillet 2011

Hormis le fait que la frontière entre l’Egypte et la Bande de Gaza est ouverte, le gouvernement israélien continue à faire passer des convois vers la Bande de Gaza. Tsahal a publié les chiffres de l’aide humanitaire acheminée dans la Bande de Gaza depuis Israël, rien que pour le mois de juin 2011 : 4.795 camions – soit 160 camions par jour en moyenne – et qui ont acheminé 118.651 tonnes d’aide sous forme de nourriture, médicaments, matériaux de construction, textiles, produits électriques ou carburants. Par ailleurs, ce même mois de juin, 3.894 permis d’entrer en Israël ont été accordés à des Arabes palestiniens de Gaza, dans la plupart des cas pour venir obtenir des soins dans les hôpitaux israéliens ou à l’étranger. Les traditionnels idiots utiles des pays occidentaux nous expliqueront peut-être pourquoi des Arabes de Gaza tiennent tant à se faire soigner dans les hôpitaux de « l’Etat sioniste maudit ». Enfin, 33 nouveaux projets de construction d’infrastructures ont été approuvés par Israël dans la Bande de Gaza, principalement des écoles, des logements, des routes et des installations agricoles. Ce dernier point curieux mérite explication : Israël détient un droit de regard sur tous les travaux qui nécessitent l’utilisation de matériaux pouvant servir également à la fabrication de tunnels souterrains ou d’armement.

Écrit par : Corto | 17 juillet 2011

Intéressant ces chiffres, ils me rappellent les comptes truqués de la Grèce...

Écrit par : plume_noire | 17 juillet 2011

@Gerardh
"Là, il s'agit d'un village, ailleurs d'un lieu saint... Que pensez-vous du fait que les musulmans ont construit une mosquée sur les ruines du temple juif ?"

Bien! Venons-en au faits historiques puisque vous y tenez tant, et surtout à la Bible, ce Livre qui vous sert plus de titre d'héritage que de livre contenant la parole divine à méditer. Pour ne pas encombrer le billet de Mme. de Meuron, je vais publier sur un de nos billets, un commentaire contenant des extraits de la Bible sur les Hébreux. Lisez donc ce que disaient Dieu et Ses saints prophètes sur vos ancêtres, ceux qui voulaient "jouer aux petits malins" avec le Seigneur et Ses commandements.

Votre problème vient de vous et uniquement de vous. Après la lecture des passages bibliques, vous comprendrez aisément (je vous le souhaite) d'où vient le problème de votre communauté. Vous n'aurez jamais la paix tant que vous persistez dans l'injustice. Et vos petits copains américains ne peuvent rien contre la volonté divine. Si vous ne comprenez pas cela, vous ne comprendrez jamais rien! Cette terre que vous désirez ardemment est un don pour l'humanité entière, ainsi est le décret ultime de Dieu pour cette région.

Écrit par : zakia | 17 juillet 2011

Zakia, vos propos sont incompréhensibles.

Mon propos est de relever l'asymétrie qui caractérise le conflit au proche-orient.

Il est aussi parfois de mettre en évidence que nombre d'intervenants ont plus de haine pour ceux qu'ils attaquent que d'amour pour ceux qu'ils défendent. C'est grave.

Je suis stupéfait de l'attention qu'on porte à 1001 détails des défauts israéliens pendant que le dictateur syrien (par exemple) massacre son peuple et que personne ne bronche.

Écrit par : gerardh | 17 juillet 2011

Quant on parle de la Bible, cette dernière a un vrai nom, la Thora !

Elle a aussi un peuple toujours plus fidèle à ses enseignements, c'est le peuple Juif !

Et maintenant, ce peuple Juif a retrouvé sa terre, Israël inscrite dans la Thora et tout ce passe comme ça été écrit il y a des milliers d'années, tous le reste n'est que du blabla sans réelle importance !

A vos plumes ! ! !

Écrit par : Corto | 17 juillet 2011

@gerardh

J'admets que vous puissiez être perturbé par mon commentaire. Mais comme j'ai appris à vous connaitre depuis le temps que je vous lis, il est un peu une réponse à tous ceux que vous avez posté ici ou là, où on pouvait comprendre en substance que la terre sainte appartient aux juifs et que les arabes n'y ont aucun droit. Alors, faites un petit effort, relisez-moi à la lumière de ce que je viens d'ajouter. Ne faites pas semblant de ne pas comprendre! Et dites moi si vous en avez le courage, ce que vous pensez de tous les passages bibliques qui, cela dit en passant, ne sont guère tendres avec certains de vos ancêtres? On comprend nettement mieux l'histoire du peuple juif en les lisant, et c'est ce qu'ont très bien compris certains juifs qualifiés d'ultra-orthodoxes, et détestés à mort par des gens comme vous!

Écrit par : zakia | 17 juillet 2011

Corto, vous êtes en train de prêcher. Ce n'est pas le but de ce blog.
Veuillez aller le faire du haut de votre tribune, sur votre propre blog.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 17 juillet 2011

Zakia, je suis désolé de vous contredire. Vous semblez dire que je parle d'un droit exclusif pour les juifs alors que je parle d'un droit. Je réitère une question souvent posée: quelle solution de justice proposez vous pour la région ?

Parlant de la bible, c'est un document que je ne peux lire au premier degré. Il comporte des descriptions d'attitude qui reflètent leur époque mais n'ont plus lieu d'être, que ce soit en collectif comme les massacres qui suivent les victoires militaires ou individuel comme la lapidation, monstruosités d'un autre temps.

Écrit par : gerardh | 17 juillet 2011

gerardh,
parlons d'asymétrie puisque c'est le terme que vous proposez.
Il y en a par exemple quand vous reprochez aux Occidentaux de ne pas réagir face aux massacres en Syrie. Pourquoi Israël ne bouge pas alors que son armée est toujours prête et qu'elle est juste à côté? Puisque vous comparez avec la Lybie, les Occidentaux y sont intervenus pour défendre la population alors qu'Israël se tient coi. Grande asymétrie.
Une autre asymétrie est aussi que le problème syrien date de cette année, celui d'Israël de plus de 60 ans; par conséquent, bien d'autres paramètres sont en jeu.
vous parlez de 1001 détails des défauts israëliens. L'asymétrie est davantage dans le mode de procéder - quoique Plomb Durci ne soit pas aller dans de la dentelle et on ne tient pas compte de tous les morts consécutifs à cette stratégie glaciale envers une population-. Autre asymétrie, Assad y va selon son tempérament et Israël avec son intelligence calculatrice. Nous pouvons constater que ce que vous appelez "détails" ne sont pas des miniatures.
Quand nous lisons dans TdG du 30 mai 2011 "Israël a annexé la vallée du Jourdain", ce n'est pas un détail ou alors ce sont des détails cumulés sournoisement qui finissent par être une énormité avec des conséquences sur des décennies. Provoquer un manque d'eau est très cruel aussi mais apparemment "soft". Israël est passé maître dans les actions "soft" ou apparemment limitées pour parvenir à ses fins. Un exemple nous est donné par la limitation de la pêche à Gaza: d'une part, Israël limite toujours plus la surface de pêche et, d'autre part, elle prend des canons à eau, plus "soft" que le feu mais tout autant destructeur pour l'activité des bateaux de pêche.
Vous n'allez pas non plus dans les détails quand vous accusez de haine ou de manque d'amour des intervenants, c'est très vite dit mais cela vous évite de vous pencher sur les thèmes proposés et vous fait vous posez en juge, ce qui n'est pas le but d'un débat où chacun a une place équivalente.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 18 juillet 2011

L'agriculture israélienne est a 30% produite par les musulmans et aussi pour les musulmans, l'ensemble de la pleine du Jourdain annexée en 67 et peuplée d'agriculteurs "musulmans", de la mer morte au lac de Tibériade, enfin, hormis les zones qui étaient déjà israéliennes avant 67, sont exclusivement peuplées de "musulmans", ces espaces sont entièrement cultivés, plus que sur la "rive" jordanienne, à la base plus fertile que la zone occupée depuis 67. En 2010, le pourcentage des eaux provenant de la désalinésation représente 50% des eaux utilisées par l'agriculture, ceci, notamment grâce à la nouvelle centrale à osmose inversée d'Ashdot, la plus grande du monde. Le mythe de la mauvaise répartition des eaux entre musulmans et juifs en Israël n'a qu'été allégué comme beaucoup d'autre chose, mais grâce à google map, chacun peut observé la réalité de ses propres yeux, les territoires occupés depuis 67, sont aussi vert que les reste du pays, alors que les territoires de l'actuel état jordaniens se distingue clairement. Les terres israéliennes et celle des territoires occupés depuis 67, sont les terres les plus intelligemment irriguées, grâce aux systèmes d'irrigations les plus efficaces connus, ceux-là qu'Israël apporte aux pays sub-sahariens et leur permettent de redémarrer des culture et de lutter contre la désertification.

Quant au bateau ayant été "neutralisé" par l'armée il y a une dizaine de jours, il ne s'agit pas d'un bateau de pêcheurs, il s'agissait d'un bateau occupé par des "activistes occidentaux, "l'Olivia" qui tentait de sortir des eaux de Gaza.
Pour ce qui est des eaux territoriales gazaouis, elle ne sont pas 2 kilomètres comme décrit dans l'article de C. Scheller, mais de 7 kilomètres, ce qui est largement suffisant pour alimenter la population gazaoui, qui ne manque absolument pas de poisson. A force de répandre des informations tronquées ou complétement fausses, la crédibilité des activistes est devenue caduque ! Et concernant les boycott des produits israéliens, ils touchent autant les cultivateurs musulmans que les juifs, mais que ne ferait-on pas pour pourrir la situation !

Écrit par : Corto | 18 juillet 2011

Bonjour à toutes et à tous,

Je remercie chaleureusement Mme. de Meuron pour son excellente réponse. Je n'aurai pas pu dire mieux.

gerardh, concernant votre question (quelle solution de justice proposez vous pour la région ?), il me semble que vous me l'avez déjà posé ici : http://regardsdefemmesmusulmanes.blog.tdg.ch/archive/2010/10/11/un-colon-israelien-fonce-sur-un-enfant-palestinien.html

et je vous ai répondu. Je ne tiens pas à me répéter.

Par contre, j'aimerai que vous nous expliquiez ce que vous entendez par "un droit" et quelle solution proposez-vous pour cette région?

Quant à la Bible (qui comprend le Pentateuque ou la Torah si vous voulez, corto), vous éludez habilement le problème! Je vous parlais de versets que je vous ai montrés, qui expliquent clairement pour ceux qui y croient pourquoi vos ancêtres ont été disséminés aux quatre coins de la terre. Vous jetez toujours le problèmes sur les autres (je ne nie pas que le peuple juif a souffert de discriminations et de pogroms), mais d'après les versets que vous rejetez en bloc, sans les avoir lu et méditer, le problème vient d'abord de votre communauté. Il est plus que temps de faire une introspection profonde et faire le bilan de vos actes positifs et négatifs, passés et présents, si vous croyez vraiment en Dieu et en ses commandements.

Voyez-vous, si les musulmans sont ce qu'ils sont aujourd'hui, c'est uniquement par leurs fautes. L'injustice envers le faible, surtout les femmes et les enfants, la corruption qui gangrène tous les milieux, le vol à grande échelle, le mensonge, la violence, etc... comment voulez-vous que des communautés où règnent toutes ses horreurs reçoivent l'aide et la bénédiction de Dieu ? Et il faudra accepter une fois pour toute, que le Dieu Créateur est le Seigneur de tous les humains et qu'il n'est pas votre propriété. Il n'aime pas qu'un juif, un chrétien, un musulman ou qui que ce soit, fasse du mal à ses créatures, même si elles ne croient pas en Lui.

J'espère que cette fois-ci, vous avez compris à quoi je veux en venir.

Très bonne journée à tous

Écrit par : zakia | 18 juillet 2011

c'est aussi par leurs fautes (j'ai oublié le mot aussi)

Écrit par : zakia | 18 juillet 2011

c'est aussi par leurs fautes (j'ai oublié le mot aussi)

Écrit par : zakia | 18 juillet 2011

Zakia, merci de rehausser le débat, dans le cas de figure que vous cité dans votre commentaire, j'aurai quelques remarques à apporté ;

1). Il est certain que si l'on se place sous des hospices divines, chacun, quel qu'il soit, peut attribuer sa destinée selon des critères causaux, dans le sens que D.ieu punirait celui-ci ou celui-là par rapport à des fautes commises ou pas commises. Mais dans ce cas, c'est à chacun de faire son propre mea-culpa et non à celui d'une autre obédience de le faire pour l'autre.

2). Dans la Thora, la Genèse, le deuxième jour, D.ieu sépara la lumière d’avec les ténèbres et de fait temps apparu la dualité au sein de l'univers, il n'est pas écrit qu'Il créa la lumière et les ténèbres, il est écrit qu'Il les sépara sépara, d'un tout apparu deux opposés, mais quel était ce tout ? Un moitié de lumière ou une moitié de ténèbres ? Mais ce qui est certain, c'est qu'a partir de ce moment, comment situer la lumière des ténèbres, il ne s'agit pas du quatrième "jour" ou Il créa le jour et la nuit, il s'agit de la SEPARATION de la lumière et des ténèbres et détails qui n'en est pas un, c'est la seule fois qu'il n'est pas mentionné "parce que c'est bon ou parce que c'est très bon", Il le fit car "il en est ainsi" ! Ces données ont donné lieu à des milliers de commentaires, mais ce chapitre indique que D.ieu créa mais aussi sépara, ceci le DEUXIEME jour de la création, ce qui indique que l'univers ainsi créé entre dans une phase de séparation entre DEUX états. Que le chiffre 2 est indissociable de la création et ceci suite à une séparation d'un "ensemble" difficilement explicable, cela sous-entend que D.ieu devait impérativement distinguer deux états, la lumière et les ténèbres, certains disent, comme si D.ieu devait se soustraire de sa propre création, ceci (comme) afin de laisser la place à ce qui n'est pas Lui !
C'est de cette action que naquit la notion du libre arbitre, sans doute ! ! !

3). D.ieu est-il plus indulgent envers ses proches qu'envers ceux qui se détourneraient des bonnes actions qui existent malgré tout dans les consciences "ici bas" ? En admettant que OUI ; Comment si prendrait-il ? Instantanément, à peine avoir volé de la confiture dans le bocal, D.ieu coincerait les doigt collant du garnement avec le couvercle ? Ou bien à peine un assassin retirerait-il son couteau de sa victime que ce dernier se retournerait contre lui et vengerait l'acte commit plus tôt ? Certes ce genre de situation on dû se dérouler de la sorte et même bien plus souvent que l'on veut bien le penser, mais hélas ou heureusement, les choses sont biens plus complexes, regardons la situation du monde dans lequel nous vivons, nos enfants ne vont-ils devoir assumer les mauvaises conduites que nous commettons aujourd'hui ? N'en va t-il pas plutôt ainsi, n'est pas plutôt les égarement d'hier qui jaillissent, une, deux voir des centaines de générations plus tard ?

C'est pour cette simple que D.ieu ou pas D.ieu, chaque être humain est doté du libre arbitre et qu'en ce qui nous concerne, cessons d'invoquer ce qui nous échappe complétement pour justifier des actions ou des pensées, qui elles sont biens réelles, D.ieu s'il en Est, ne doit en aucun cas servir d'alibi pour des causes que nous savons contraire à nos sentiments profonds, quant à ce monde, il fut créer imparfait, sinon que ferions nous ici bas ? à quoi servirions nous, avec ce cerveau incroyable qui nous a été donné ? A nuire à nos semblable en son Nom ? Dans ce cas, pas besoin de punition Divine, l'homme se suffit largement à lui même ! ! !

Écrit par : Corto | 18 juillet 2011

Me re-voila, maintenant, certaines philosophies ou religions, enseignent de très belles choses, bien que ces dernières ne soit pas tout à fait applicables, comme par exemple ; si on te donne une gifle sur la joue droite, tend la gauche ! Le dernier qui a tiré sur le pape s'est pris 30 ans ferme et par la justice d'un état dans lequel le crime n'avait pas été commit et pour des raisons restées très sombres et non dénuées de mobiles touchant plutôt le gangstérisme que la bonne parole !
Donc nous voyons qu'il ne vaut mieux pas gifler un homme d'église, si il fait de la boxe, ce n'est généralement pas sa joue gauche qui en pâtira !

Disons que l'exemple de la gifle dans le christianisme est assez pernicieux et je ne conseil personne d'être le donneur comme d'être le receveur, dans les deux cas, il y a un gros problème de communication et là nous entrons dans le noeud du problème, encore et toujours le problème des coutumes. Il y a des régions où les coutumes sont plutôt inhospitalières, où la MORALE ne réprouve pas le fait de nuire à autrui pour assouvir ses propres désirs, c'est pour cette raison qu'au niveau de l'hygiène social, il est conseillé de respecter certains préceptes acceptés en commun afin de s'éviter de mauvaises surprises, comme le prône les textes mosaïques qui ne se limitent pas uniquement aux 10 commandements mais sur ce que les juifs appellent les "Mitzvot", soit 613 règles de vie prenant en compte divers comportements face à ce que la vie quotidienne peut imposé comme règles de vie a tout en chacun et également faire de façon que si l'on observe ses "bonnes actions" à faire ou ne pas faire, on ait plus trop le temps de penser à aller mettre une gifle à son prochain.

Les leçons de morales et autres envolées quasis lyriques n'ont jamais vraiment guidées les comportements, c'est souvent aux noms de concepts dépassants l'entendement que les pires exactions ont été commises.

Écrit par : Corto | 18 juillet 2011

Bonjour corto,

Je vous ai relu avec attention et je dois avouer que je n'ai pas très bien saisi tout ce que vous vouliez dire. Vous m'excuserez donc si je réponds à côté de la plaque.

En réponse à votre première question (si j'ai bien compris!), comme nous sommes tous interdépendants étant donné que nous vivons sur la même planète, nous ne pouvons rester neutres devant les actions bonnes ou mauvaises des uns et des autres. Ca l'est d'autant plus avec la mondialisation de l'information.

A propos du libre arbitre, je ne partage pas votre interprétation du passage de la Genèse, mais peu importe. En tant que musulmane, je crois en le libre arbitre. Chaque humain est tenu responsable de ses actions. Les enfants n'assument pas les mauvaises conduites de leurs parents mais peuvent en subir certaines conséquences. Mais heureusement, grâce au libre arbitre, ils peuvent essayer d'y remédier.

Je crois aussi qu'il est important de connaitre son propre passé pour en tirer des leçons afin de rendre son présent meilleur.

En ce qui concerne les leçons de morales, qu'elles proviennent de la religion ou de n'importe quelle philosophie, elles ont toutes une chose en commun : "Ne pas faire subir à autrui ce qu'on ne veut pas subir soi-même". C'est aussi simple que cela et je suis sûre que tout le monde serait d'accord sur ce principe.

Quant à la Justice divine, son invocation fait tiquer plus d'un. Mais que serait le monde sans elle?! Je n'ose l'imaginer! Nous sommes quand même bizarres nous les hommes! Nous concevons parfaitement que des parents punissent leur progéniture qui enfreint certaines règles, que des patrons d'entreprise le fassent avec des employés irrespectueux des règlements, que la loi des humains fasse de même avec ceux qui la transgressent, etc...mais nous sommes choqués que Dieu Créateur de l'Univers, puisse faire justice aux hommes qui ne s'amendent pas de leur vivant, surtout ceux qui causent du tord à autrui!!

Écrit par : zakia | 19 juillet 2011

Corto,
J'ai supprimé votre dernier commnentaire qui lance une question qui ne nous concerne pas, vu que nous n'avons pas vécu à cette époque-là.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 19 juillet 2011

Madame, vous auriez du appeler votre blog, le blog du mal-être-soi.
L'énergie spirituelle négative plombe les lieux, puissiez vous ainsi que les intervenants habituels de votre blog, un jour connaître la lumière, je vous le souhaite.

Écrit par : Ajna | 19 juillet 2011

Zakia,
J'ai relu votre réponse à ma question. En gros vous dites que la paix est impossible à cause des extrémistes (ça commence mal), qu'elle doit se faire à deux (j'approuve) et qu'il faut faire confiance à la justice de Dieu (ce point n'est vraiment pas clair pour moi, pas concret). En particulier, vous ne répondez pas à la question: y-a-t'il un droit pour les juifs à faire renaître le Etat ancestral, oui ou non ?

Ma proposition était très claire, sans ambiguité: deux peuples, deux pays indépendants (pas d'ambiguité, il doit y avoir un Etat palestinien souverain et prospère) et un contrat pour lequel les deux doivent consentir des concessions.

Écrit par : gerardh | 20 juillet 2011

Ajna, Merci pour vos voeux.
Je dirais qu'il n'y a pas d'énergie spirituelle négative mais plutôt une énergie immature qui aspire à s'éveiller. Pour ce faire, elle ne peut que partir d'où elle se trouve, c'est-à-dire de lieux qui manque d'harmonie.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 20 juillet 2011

Gerardh

Le fait même de parler d'un Etat "ancestral" est problématique et ne peut provenir que de personnes extrémistes qui oublient que sur cette terre, il y a des arabes, chrétiens et tout comme une partie des juifs arabes d'ailleurs, qui ont toujours habité sur cette terre, qui y ont enterré leurs ancêtres. Un état oui -beaucoup on fini par l'admettre- mais ancestral, c'est juste absurde! Si tous les peuples de la terre utilisent le même argument pour s'approprier des terres, ils s'entretueraient tous jusqu'à la fin des temps! Alors, quand vous parlez de concessions, je reste dubitative! De quelles concessions il s'agit au juste? Car il y a concessions et concessions. Celles qui sont sensées et celles qui le sont moins...

Par contre, en vu des événements du siècle passé et la fin tragique qui ont amené à la création de l'état sioniste, il ne reste qu'à en faire de même pour un état palestinien viable. C'est ce que veulent la majorité des arabes.

Écrit par : zakia | 20 juillet 2011

Les commentaires sont fermés.