11 juillet 2011

Quel avenir pour les enfants à haut potentiel?

Deux articles parus ce jour dans Le Temps soulève le sujet dans le canton de Vaud.

 


« Valérie Beauverd travaille à l'épanouissement scolaire des élèves surdoués. La directrice de l'école privée Sofia, qui a accueilli en 2010-2011 une soixantaine d'élèves, dénonce la standardisation qui pèse sur l'école publique. «Les études PISA exercent désormais leur emprise sur le système scolaire. De fait, on normalise au nom de l'employabilité. On finit par pénaliser les enfants qui ont des difficultés de comportements, des troubles psychologiques ou qui sont simplement décalés par rapport à la majorité».

Le gros problème est de chercher à stimuler, voire tirer ou pousser!, tous les enfants dans le même moule pédagogique.

Ceux qui y entrent, tant mieux. Ceux dont les parents comprennent vite que le système est mal adapté les mettent dans des écoles qui appliquent une autre pédagogie. Mais pour les enfants dont on persiste à croire qu'il faut qu'ils s'adaptent, cela peut être l'échec mais surtout un sentiment de désolation plus ou moins profond.

Une petite anecdote tirée d'une école genevoise: Une fillette de 11ans parle parfaitement l'allemand et lit de gros livres dans la langue de Goethe. Dans son carnet scolaire de fin de 5e année primaire, elle n'a pas obtenu un 6 de moyenne. Pourquoi? Parce qu'elle n'avait pas saisi une consigne dans une épreuve et n'en a, par conséquent, pas obtenu la note maximale. Cette histoire est symptomatique que trop souvent, l'élève est axé sur la réussite des épreuves afin d'être jaugé par des notes et non de posséder la matière afin de l'utiliser dans la vie quotidienne.

 

Commentaires

Beaucoup de courage et d'abnégation de soi,seul moyen pour survivre afin de ne pas tomber dans le complexe d'infériorité si souvent seul refuge face aux regards des autres voyant ces enfants parfois trop lucides et ce très jeunes,tout n'est pas qu'avantage à être doté d'une intelligence un peu plus éveillée,c'est aux parents aussi à savoir accepter sans obliger l'enfant à se trouver toujours au hit parades des notes le plus difficile étant de lui montrer très souvent qu'il est aimé pour lui et non pour les résultats,ce qui est souvent le cas et lors d'un jour ou l'enfant trop fatigué se rend compte qu'il n'est plus à la hauteur de ce qu'attendent souvent beaucoup trop les autres,qu'il ait un refuge à lui et qu'il puisse grâce surtout à la musique ou aux poèmes se libérer de cette intelligence qui très souvent est fardeau,la seule vraie libération ne se manifestant souvent qu'après 60 ans/les effets Saturniens auront quitté sa carcasse d'humain à rendement surtout s'il a travaillé et pu se marier ,alors là enfin cette intelligence si enviée pourra exulter,la vie lui offrira ce qui n'a pu être avant,grâce aux deux cerveaux réconciliés:Etre intelligent demande à équilibrer le trop plein de savoir afin de ne pas rabaisser les autres,c'est un programme digne d'un équilibriste aussi,de l'humilité en toutes choses,seul parcours permettant d'arriver enfin sans trop de casses émotionnelles à l'âge de la retraite.Les illuminés du cerveau comme on les nommait étaient enfermés par pure ignorance,car ne correspondant pas au moule de l'époque,beaucoup trop en avance sur leur temps entendait -on par après il va de soi!

Écrit par : lovsmeralda | 11 juillet 2011

Aller en Israël !

Écrit par : Corto | 12 juillet 2011

@Marie-France de Meuron,Pour répondre en toute sincérité,chez Novartis!
En effet je suis allée me ballader sur leur site,leur campus à Bâle offre tant de possibilités à ces jeunes qu'ils auraient bien tort de vouloir refuser!Novartis on aime ou pas ,mais le son de la gabelle vide résonnant les jeunes ont compris tout comme leurs ancêtres ou était véritablement leur avenir,nous on est carrément dépassés,autant l'admettre cela permet d'être bien avec soi!
toute bonne journée à vous Madame

Écrit par : lovsmeralda | 13 juillet 2011

Corto,
Oui, Israël est à la pointe de certains progrès scientifiques mais il y en a bien d'autres qui lui échappent.
De plus, quand je vous cite: "Concernant Israël, super-puissance, oui et c'est grâce aux continuelles attaques des pays voisins, Israël a su en faire quelque chose, c'est Israël qui fournit la grande partie des armements en Europe et même aux USA", je n'aimerais pas envoyer un enfant surdoué apprendre à développer les armes les plus sophistiquées. Ni même faire partie de cette jeunesse divisée qu'on envoie à la guerre, surveiller avec dureté les Palestiniens ou protéger des colonies illégales pour le monde entier, alors qu'il y a tant de belles choses à découvrir. Ni dans cette mentalité rétrograde où des religieux veulent séparer les femmes des hommes tant ils ne savent pas encore gérer leurs systèmes génitaux. etc

Écrit par : Marie-France de Meuron | 13 juillet 2011

Vous oubliez volontairement toutes les découvertes faites en médecine par les israéliens, en matière de plantes, saviez-vous qu'un institut de Jérusalem à découvert que l'anti-moustique le plus efficace connu à ce jour est un mélange de jus de pastèque et de jus de goyave, quelques milligrammes d'acide tartrique et un peu de sucre ! ce mélange est utilisé dans tous les pays touchés par la malaria, ce mélange est totalement inoffensif excepté pour les moustiques, incroyable, non ?
Des centaines de découvertes concernant les symbioses végétales ont été faites dans divers instituts israéliens, ce sont les seules à avoir travailler dans ce domaine depuis plus de 20 ans, savez-vous ce que le pissenlit la rhubarbe et le gingembre peuvent guérir instantanément ?

Parlons des arts, des films, de la musique, une si petit pays avec 3 orchestres philharmoniques, des artistes plasticiens dans toutes les plus prestigieuses galeries des grandes capitales ! Que dire de l'orchestre de Baremboim ? des musulmans, des chrétiens, des juifs et d'autres réunis avec de la musique, n'est ce pas un miracle israélien ?

Concernant les armes, qu'aurait fait Israël sans armes ? Disparu ?

Écrit par : Corto | 14 juillet 2011

Corto,
vous avez sans doute des scotomes dans votre champ visuel car j'ai bien reconnu qu'Israël est à la pointe de certains progrès scientifiques. Merci de la liste fort intéressante que vous nous en avez dressé.
Ce n'est pas pour autant que dans d'autres dimensions Israël n'a pas de progrès à faire. On ne peut pas évoluer dans toutes les directions et encore moins quand on met beaucoup de temps, d'énergie et d'argent dans certains domaines.
Vos arguments comparatifs avec d'autres peuples montrent trop souvent que vous ne tolérez pas qu'Israël ait des manquements ou des immaturités ou de franches insuffisances.
Vous êtes un écorché vif en ce qui concerne les Juifs et vous réagissez au quart de tour. Vous ne tolérez pas qu'on touche à Israël et vous avez alors un besoin irrésistible de donner un coup de corne ou de sabot en méprisant celui ou celle qui ose vous rappeler que les Juifs ont aussi leurs carences et qu'ils doivent comme tout le monde assumer qu'ils sont élus de Dieu.
"Le peuple élu de Dieu" est une image qui rassemble tous ceux qui reconnaissent Dieu. Il faut être d'une arrogance folle pour croire qu'il s'agit d'une nation ou d'une ethnie et qu'on peut être ce peuple élu, ce qui flatte démesurément l'orgueil et fait déborder la politique d'Israël.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 14 juillet 2011

"Le peuple élu de Dieu", c'est donc ça cette vielle haine inventée et animée par les catholiques ! Sachez que vous interprétez une fausse traduction, comme les "juifs, peuple déicide", apprenez l'hébreu et lisez les textes, nul part, il est écrit "Le peuple élu de Dieu" ou quoi que ce soit de ressemblant dans les textes fondateurs du judaïsme !

D'abord, il s'agit plutôt du terme "choisit" ensuite le terme "juif" n'existait pas, il s'agissait des hébreux !

Écrit par : Corto | 14 juillet 2011

Quant au enfants surdoués, n'est pas plutôt le système qui est médiocre ?

Écrit par : Corto | 14 juillet 2011

Corto, Pour revenir aux enfants surdoués, votre question quant au système qui serait médiocre, je ne peux que vous rejoindre. Effectivement, le système occidental cherche à rendre les enfants conformes à la société en cours, de bons citoyens pouvant s'adapter aux courants à la mode. Un des courants actuels étant scientifique, on poussera dans cette direction et cela mène à une partie de la situation de notre monde actuel où "science sans conscience n'est que ruine de l'âme".
D'autres pédagogies chercheront à développer au maximum les qualités des enfants dans toutes leurs dimensions, ce qui leur permettra de garder un jugement personnel, une belle spontanéité et de trouver la profession ou le métier qui leur correspond.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 15 juillet 2011

@Corto Genève et ses nombreuses réformes scolaires qui sont aussi récurentes que les névralgies dentaires si vous y ajoutez encore une pincée d'enseignements religieux d'Israel,les autres cantons vont réagir de suite,car tourner en rond pendant 40 ans à la recherche d'une sortie d'un tunnel éventuel vers une matutiré d'esprit afin d'aider les enfants à grandir sans leur parent,déjà maintenant on voit que ça pose problème surtout n'en rajoutez point,les autres cantons vous en saurons gré,croyez bien que j'y ai de nombreux amis dans ce pays et qu'aucun n'aurait l'idée farfelue comme celle que vous proposez si gentiment,bien au contraire ,ils vous dirait à chacun ses problèmes Israel a déjà suffisamment à faire dans son pays sans se mêler des affaires des autres
bonne journée à vous

Écrit par : lovsmeralda | 15 juillet 2011

Corto,
Vous avez une façon très "ping-pong" de répondre. C'est ce que j'appelle binaire.
Cela vous permet de mettre en avant n'importe quoi pourvu que vous puissiez soutenir la politique des dirigeants d'Israël.
Mais vous ne parlez pas de l'abject du blocus, des colonisations des territoires occupés ou du fait de venir saboter la pêche proche de la rive après avoir interdit celle plus loin, de tirer sur ceux qui ramassent des olives, de mettre dans des camps des Bédouins etc. Quand on parle de cela, vous vous escamotez derrière n'importe quoi ou plutôt des images qui se veulent frappantes.
Vous parlez de l'éducation des enfants. Même s'îls suivent l'école Montessori qui a effectivement une pédagogie intéressante, ils apprennent à se sentir supérieurs aux Palestiniens et à croire qu'on peut transgresser les lois internationales impunément.
Bon we à vous!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 16 juillet 2011

Corto, pourquoi voulez vous chaque fois ramener Israël. J'ai lu le fil du blog et ne vous comprends pas.
MFdeM, voulez vous vraiment comparer le contenu des livres scolaires, des magazines, ou programmes TV locaux pour enfants ?
Parlant des enfants surdoués, leur mal-être dans une société qui a de la peine à les accueillir est un drame sans nationalité, ni religion.

Écrit par : gerardh | 16 juillet 2011

Gérard, pourquoi ne pas tout ramener à Israël dans certains contextes ?

Nous parlons dans ce blog d'enseignement, Israël est plus qu'un modèle dans ce domaine, les écoles israéliennes forment l'élite mondiale dans tous les domaines possibles, tant artistiques que technologiques ou académiques !

Alors qu'a Gaza largement soutenu envers et contre tout par certains blogueurs de la TDG et toujours positionnés dans la case invité, ils soutiennent un système d'éducation basé sur l'exclusion et l'acceptation de la corruption dés le plus jeune âge, exemple ; "il y a 5 Juifs sur une branche, on en tue 2, combien en reste t-il ?" Je ne fais pas de l'intox des quantités d'exercices arithmétiques exposent des exemple de ce genre, alors que les livres contenants de telles horreurs sont financées par l'Europe et la Suisse !

Écrit par : Corto | 16 juillet 2011

Merci d'aborder ce sujet qui devrait interpeler au plus haut point les responsables de l'éducation. Nous nageons pleinement dans le système actuel qui veut que tous les enfants entrent dans le même moule. Mes enfants n'ont pas de problème, car ils sont bien entourés, mais certains de leurs camarades ou d'autres enfants autour de nous ou de nos connaissances n'ont pas la même chance. Les enfants de parents aisés s'en sortent en mettant leur progéniture dans des écoles privés (j'en connais qui ont réussi brillamment leurs scolarité et ont fini à l'uni ou l'UPFL). Je trouve injuste que des enfants subissent un système créé par des adultes obtus qui ont décidé que seule leur méthode est la meilleure pour tous les enfants de la société. Les parents sont souvent démunis face au mur infranchissable de fonctionnaires bornés, aveugle et insensibles.

Corto, le billet de Mme de Meuron ne fait pas mention d'Israël. Vous êtes hors sujet!

Très bonne week-end à vous et merci pour tous vos billets ainsi que pour votre engagement. Votre présence sur cette espace est une richesse pour ceux qui vous lisent et vous apprécient.

Écrit par : zakia | 16 juillet 2011

Corto, il est évident que vous ne cherchez pas le dialogue mais le défi pour montrer que vous êtes toujours le meilleur et Israël avec.
J'ai donc supprimer vos commentaires qui n'entrent pas dans le sujet de ma note.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 16 juillet 2011

Merci, Zakia, pour votre participation toujours très bien réfléchie.
On pourrait dire qu'il faudrait une diversité dans le système scolaire comme nous savons qu'il faut une diversité dans la nature. Pour quoi la biodiversité en concernerait pas aussi nos enfants?!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 16 juillet 2011

Zakia, très juste votre réponse à Corto: "Je trouve injuste que des enfants subissent un système créé par des adultes obtus qui ont décidé que seule leur méthode est la meilleure pour tous les enfants de la société. Les parents sont souvent démunis face au mur infranchissable de fonctionnaires bornés, aveugle et insensibles."

Écrit par : hector | 16 juillet 2011

gerardh,
J'approuve entièrement votre opinion quant au fait que les enfants surdoués sont mal accueillis dans notre société. La pédagogie est comme la politique, elle a toujours du retard sur les dynamiques humaines en transformation.
Quant à votre question, vous ne dites pas avec quoi je devrais comparer le contenu des livres scolaires, des magazines, ou programmes TV locaux pour enfants.

Je ne tiens qu'à parler de ce que je connais. En Suisse, nous avons un mélange énorme de sujets, de moyens de les traiter et de les présenter aux enfants. C'est vrai que beaucoup d'émissions ou d'écrits ne sont pas adaptés à la sensibilité de l'enfant et à son degré naturel de croissance. Il y a aussi un déséquilibre entre le développement intellectuel et le développement sensible et sensoriel.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 16 juillet 2011

Ah, les livres...

Je vous suggère vous suggère une lecture des livres scolaires de chacun des protagonistes du conflit là-bas, ainsi qu'un analyse des programmes des médias pour les enfants, simplement.

Écrit par : gerardh | 16 juillet 2011

Gérard, vous parlez des livres financés par l'union européenne ?

Écrit par : Corto | 18 juillet 2011

Non Corto, je n'ai pas de critère sélectif d'entrée. Je parle de tous les livres scolaires utilisés par les enfants de la région, que ce soit en école publique ou privée, de livre fournis ou financés par l'Etat ou n'importe quelle autre institution et pour chacun des systèmes scolaires de la région.

J'aimerais une étude comparative qui filtre tous ces livres avec d'identiques critères d'appréciation et donne une vision large et enrichie de l'affirmation de MFdeM à propos des enfants israéliens : "ils apprennent à se sentir supérieurs aux Palestiniens et à croire qu'on peut transgresser les lois internationales impunément".

Écrit par : gerardh | 18 juillet 2011

Ça tombe mal un fait qui vient de faire la une des journaux arabes :

Le Hamas saccage l’église latine de Gaza et vandalise une école chrétienne

Jeudi dernier, des membres de la branche armée du Hamas ont pénétré dans l’église latine de Gaza et l’ont saccagée, détruisant des croix et des livres de prières puis ont mis le feu. L’école et le couvent de religieuses catholiques à Gaza ont également été vandalisés. Des croix ont été détruites, une statue du Christ endommagée et des livres de prière ont été brûlés dans l’école des soeurs du Rosaire et dans le couvent voisin, selon le père Manuel Musalem, curé de l’église catholique de Gaza. Des ordinateurs ont également été volés.
De nombreux enfants musulmans sont scolarisés dans cette école dont ceux des notables de l’Autorité Palestinienne.

Selon le prêtre, ils ont aussi utilisé des lance-grenades pour prendre d’assaut les entrées principales de l’école et de l’église et "Ensuite ils ont détruit presque tout à l’intérieur".

Le président de l’Autorité Palestinienne, Mahmoud Abbas, a condamné avec fermeté ces violences contre la communauté chrétienne à Gaza parlant « d’actes barbares qui ont des conséquences sur l’unité du peuple palestinien. »
Le porte-parole du Hamas, Islam Shahwan, dénonce cet incident : “Nous punirons quiconque visera des églises et des institutions publiques" a-t-il déclaré.

Pour l’heure et à notre connaissance, aucun responsable de l’Eglise de Terre Sainte n’a tenu à s’exprimer sur ces actes contre les institutions chrétiennes à Gaza. De plus, aucune agence de presse n’a réussi à obtenir des clichés de l’Eglise incendiée et de l’école.

L’église orthodoxe de Gaza avait été attaquée en septembre dernier par des hommes cagoulés après l’allusion à l’islam dans le discours du pape Benoît XVI à l’université de Ratisbonne.

La presse internationale a largement passé sous silence cet événement, qu’elle considère peut-être comme peu révélateur de la nouvelle situation dans la Bande de Gaza. Cette indifférence ne peut qu’inspirer les plus grandes inquiétudes.

Écrit par : Corto | 18 juillet 2011

Gerardh,
Vous proposez une comparaison des livres.
Vous ne dites pas en quelle langue sont écrits les livres pour enfants d'Israël. Si c'est en hébreu, il est logique que les éditeurs fassent un tri sélectif. Chez nous, toutes les idéologies sont possibles donc les livres ont des valeurs très variables et variées.
D'autre part, c'est trop facile de limiter l'éducation des enfants à ce qu'on leur fournit dans les livres.
Ils reçoivent beaucoup de leurs environnements, non seulement familiaux mais aussi médiatiques.
Par la télévision, ils s'identifient à ce qu'on leur propose. N'ayant pas eu le temps ou l'occasion de se forger leurs propres opinions, ils vont bien sûr être d'accord avec les dirigeants qui justifient de tous les moyens intelligents à leurs portées – et là, leurs dirigeants sont très forts - qu'ils ont raison de rejeter du parlement un membre arabe qui défendrait la flotille de la liberté, de continuer la colonisation ou le blocus ou encore de sédentariser des gens du désert, etc, bref tous ces sujets qui font qu'Israël s'attirent de plus en plus d'opposants.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 19 juillet 2011

Eh oui, Corto, voilà à quoi en arrivent les habitants de Gaza qui n'en peuvent plus d'être emprisonnés : à saccager ceux qui représentent les Occidentaux alors qu'avant, ils vivaient en paix avec eux.
Vous aimez mettre en avant un fait déplorable, oubliant que dans chaque pays il existe des bandits ou des fous pour commettre des crimes.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 19 juillet 2011

MFdeM
Il s'agit de tous les livres scolaires, sans tri préalable. Et votre idée est très bonne, il faut ajouter tous les programmes TV pour enfants.

Écrit par : gerardh | 19 juillet 2011

MFdeM, je vous rappelle que vous avez supprimé des interventions qui ne traitaient pas du thème principal de votre sujet, à savoir l'avenir des enfants à haut potentiel et des systèmes scolaires et éducatifs.
Et vous parlez d'une histoire de de député rejeté et de flottille... je ne vois pas le rapport. Appliqueriez vous vos règles seulement aux autres et en particulier à ceux qui ne sont pas d'accord avec vous ?
L'avantage quand Corto copie des articles de presse, c'est qu'il est moins agressif... rire. Mais le sujet qu'il traite me semble très intéressant dans le contexte. Pourquoi les agents du gouvernement de Gaza attaquent des écoles confessionnelles non musulmanes. Est-ce la première fois ? Sinon, n'est-ce pas là un acte de racisme caractérisé ? Si oui, pourquoi ne pas le dénoncer ? Ne faut-il pas faire de même pour les écoles des coptes en Egypte ? Ou celles des Ba'hais en Iran ? Ou celles des juifs en Arabie Séoudite ?

Écrit par : gerardh | 19 juillet 2011

@Marie-France de Meuron,Les Anglais ont agit finement en donnant ces territoires à l'état Hébreux beaucoup de Suisses doivent se souvenir non sans émotion de cette journée fêtée comme il se doit même chez nous,tout le monde dansait dans les rues,parcontre donner à Israel un endroit près de Gaza,fallait vraiment être pris par l'envie de survivre pour n'y point voir ce que les Anglais avaient derrière la tête d'une pierre deux coups avec Gaza c'était afin que ne meurent jamais le souvenir de ceux gazés dans les camps de la mort,et aussi pour que l'humanité n'oublie jamais les fameux gaz utilisés lors de 14 -18 ce qui fait dire sans ironie aucune à certains travaillant chez Vitéos,le gaz c'est l'avenir en les écoutant on a soudain moins envie de rire,le passé semble rattraper le présent ne dirait-on pas?et envie de moins rire aussi sachant le nombre de mères suisses ayant tenté de se suicider au gaz!puis à trop parler de gaz croyez bien chère Madame si vous saviez le nombre de gens souffrant de gargouillis stomacaux depuis,comme quoi parler c'est bien mais tourner la page c'est mieux car en métaphorant trop ,les gaz envahissent votre tube digestif et constipation sûre s'en suivra!l'académie des langues et des sciences avait deviné comment rendre les gens malades en leur apprenant à lire les humains finiraient par somatiser,la médecine venait de naître
bien à vous Madame et bonne journée

Écrit par : lovsmeralda | 19 juillet 2011

lovsmeralda, à cette époque, Gaza était égyptien, suite aux 2 guerres déclenchées par l'Egypte contre Israël, Israël a gagné ces guerres et conquit l'ensemble du Sinaï en 67, lors des accords de Camp David, l'Egypte refusait de reprendre Gaza, bien qu'elle voulait récupéré le Sinaï !
Mais maintenant depuis quelques semaines, la frontière entre Gaza et l'Egypte et enfin réouverte, en fait une frontière qui ne devrait pas exister, puisque Gaza à l'origine est égyptien, donc Gaza n'est plus enfermé.

Autre chose, jusqu'en 1994, les gazaouis circulaient librement en Israël, il n'y avait même pas de contrôle ! C'est suite à de nombreux attentats, dont certains visant la jeunesse, discothèques et écoles, qu'Israël a prit des dispositions pour stopper l'hémorragie et fermé petit à petit l'accès sux gazaouis en Israël ! Ce sont les faits !

Écrit par : Corto | 19 juillet 2011

gerardh,
Vous ne voyez pas le rapport car vous ne voulez pas le voir.
Je mentionnais simplement que les enfants ne regardent pas seulement les émissions pour enfants mais aussi celles pour adultes.
Certains sujets vous semblent intéressants pour discourir. Alors faites-le sur votre blog!
Votre façon de réclamer des réponses relève plus du rôle d'un juge arbitre que d'un simple commentateur.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 20 juillet 2011

MFdeM
Evoquer une thématique au travers d'une question permet d'ouvrir un champ de dialogue. Un peu à l'opposé du Corto, si j'ose la comparaison.

Mais si cela vous gêne... si mes interventions vous gênent au point que vous me dites d'aller voir ailleurs... Je ne poserai aucune question, je serai affirmatif.

Vous ouvrez un blog de dialogue mais ne souhaitez pas que des gens qui ne partagent pas vos idées y interviennent. C'est votre droit mais pour moi, c'est petit ! C'est aussi pour moi un signe que mes questions dérangent. J'aime les questions qui dérangent car ce sont celles qui font avancer.

Pour revenir aux enfants à haut potentiel, si leur enseignants confinaient dans leur propre champs de pensée les enfants dont ils s'occupent, ce serait lamentable.

Écrit par : gerardh | 20 juillet 2011

Gerardh,
Il y a ouvrir une thématique pour approfondir un sujet et il y en a pour dilater le sujet.
Votre façon d'ouvrir un champ de dialogue paraît trop souvent pour mieux coincer l'autre.
Vous généralisez en parlant de « mes interventions » alors que j'ai fait allusion à certaines interventions. Ce bloc du tout ou rien n'amène qu'un jeu de ping-pong lassant.
Votre jugement à mon égard, très généralisant est injuste. Il y a peu de blog où on laisse autant Corto s'exprimer. Vous aussi, j'essaie de vous suivre mais il est naturel que je reste dans mon espace et ne me laisse pas entraîner dans un espace qui ne correspond pas à ma dynamique profonde. C'est là que j'estime que vous pouvez créer votre propre espace de blog que vous géreriez à votre façon.
Les questions qui dérangent peuvent déranger pour d'autres raisons que simplement parce qu'elles font avancer. Là encore, vous globalisez (je reconnais que c'est à la mode).

Écrit par : Marie-France de Meuron | 20 juillet 2011

la scientologie donne une réponse à la question du jour.à savoir le potentiel de l'enfant sera découvert après sa mort,relevé sur un site lié à la scientologie ayant enfanté depuis une branche nommée l'ordre Maritime!

Écrit par : lovsmeralda | 12 août 2011

surdoués,hyperactif ou hypernerveux ? bien des études sont menées pour classer les enfants comme dans un magicube.Une chose est certaine un cerveau peut devenir hyperactif si l'enfant subi de longues hospitalisations dans sa petite enfance et même au delà voir les 9 premières année.Son cerveau remplira les fonctions organiques faute de pouvoir courir comme les autres.Ensuite il saura occuper des postes à hautes responsabilité ,ils les recherchera d'ailleurs .
Mais le problème se situe alors à la retraite car remis devant une évidence qui lui avait échappé .D'adulte consenti avec tous les problèmes de la vie qu'il aura survolé avec la légereté ,voire l'insouciance de celle des enfants restés loin de leurs parents et ce très jeunes,devenu alors âgé il devra se résoudre à devoir imiter ceux justement qu'il ne voulait pas.
Rester tranquille ,cela c'est sa pire punition mais son 6me sens éveillé dès l'âge de trois ans décuplé par son cerveau relié à un corps qui ne peut bouger comme les autres lui accordera malgré tout des cadeaux non dédaignables comme la prémonition afin d'en aider d'autres à y voir plus clair
On dit que seuls les animaux ont un 6me sens .C'est une erreur l'hyperactif ,hyperémotif ,hypernerveux etc a un sens trés élaboré des responsabilités et ce très jeune,il les aime tellement qu'il peut inconsciemment recherché des épreuves juste pour se sentir vivant dans un monde qui aime trier,classer les humains comme des marchandises sur un rayon de supermarché.Dommage le seul qui aime prendre des responsabités obligé de se fondre dans le moule de gens qui de plus en plus ont peur de se responsabiliser.Drôle de monde tout de même!
Et savez vous ce qu'aiment le plus les hyper en tout? de la vie ,des chants du mouvement et des gens qui aiment rire ,en cela de nos jours ils ne sont vraiment pas gâté ,car vivre dans un monde de zombie eux qui aiment la lumière de la vie ,de la gaieté par dessus tout ,on comprend qu'ils soient dérangeants pour ceux qui n'ont rien compris à leurs états d'âmes d'enfants adultes avant l'âge mais qui vivent avec un coeur d'enfant et qui doivent composer toute leur vie avec d'énormes désillusion comme si de venir au monde finalement n'était qu'une punition.Ce sentiment ils le vivent mais savent aussi parader avec le fameux argument,cela ne fait rien on est de passage et de toutes manières on est pas d'ici.Seraient-ils tous des enfants des Pléiades ? allez savoir

Écrit par : lovsmeralda | 26 octobre 2012

Les commentaires sont fermés.