28 mai 2011

Les virus dans la pensée

Après avoir fait la connaissance des virus dans l'organisme, nous avons détecté des virus en informatique. On peut dire que les virus s'infiltrent aussi dans la parole. Quand ils parviennent dans la pensée, ils y sont d'une matière très subtile mais leurs effets sont bien perceptibles.

 


 

Ainsi en va-t-il du discours de Netanyahou, encadré et même auréolé par le Pr. Hayoun.

J'ai d'abord pris connaissance de la note du Pr H. dans son blog. Il parle d'Israël comme d'un tout petit pays entouré d'ennemis implacables. C'est normal qu'un rejeton de l'ONU soit petit mais...n'est-ce vraiment qu'un rejeton de l'ONU? C'est surtout une enclave des USA au Moyen-Orient ou même, comme le dit Artur Vogel http://politblog.tdg.ch/blog/?lang=fr c'est Netanyahou qui impose ses idées à Obama.

Le Pr. H décrète que « le contenu est ferme et juste ». Se prend-il donc pour un juge suprême?

C'est un sacré virus de juger que ce que dit son parti est juste quand il s'agit de paroles fermes qui le favorisent alors que lorsqu'il s'agit des adversaires, on tombe dans le flou avec des « compensations probables pour ceux qui quittèrent leurs foyers en 1948. »

Virus dans la pensée aussi quand il avance que « Si les Palestiniens avaient une once de lucidité politique, ils comprendraient que l'heure de la négociation a sonné » comme si les dirigeants israëlinens avaient des tonnes de lucidité. Cette façon de se croire tellement supérieurs ne peut jamais amener à des négociations, tout juste à des calculs dont les dirigeants israëliens s'arrogent la logique.

Virus aussi de croire que les revirements arabes des alentours ne seront pas profitables aux Palestiniens.

« Alors, espérons que le bon sens l'emporter ». Le Pr H compare le « très beau discours » de Netanyahou avec l'interview d'un Palestinien. C'est un sacré virus de comparer le discours très politique - et mûrement réfléchi à plusieurs sans doute d'un chef d'état - avec le discours d'un homme de la rue. Pour être scientifique, il aurait fallu comparer les affirmations de ce Palestinien avec celui d'un pur Juif qui déteste les Palestiniens. De plus, il aurait fallu comparer le discours entre deux hommes ayant vécu des traumatismes équivalents à ceux d'un blocus, d'un bombardement et d'une colonisation imposée.

Virus aussi de croire que la démocratie est celle définie par Israël alors que le Pr H ferme précautionneusement son blog pour éviter toutes discussions. Cette illusion de croire qu'on peut faire taire autrui ne mène qu'à stimuler autrui à exprimer encore plus fort les incohérences.

PS les paragraphes en gras devenus en majuscules dans le site ne sont pas de ma volonté mais un gag technique que je ne sais pas résoudre.

Commentaires

Marie-France de Meuron merci à vous je désespérais me demandant si enfin quelqu'un en parlerait,tout comme je me remémorais la phrase des anciens médecins :qu'elle garde la chambre , je ris repensant aux nombres de fois regardant celle-ci et désespérée de n'y voir aucun changement,comme quoi la langue française a des côtés un peu retords,quand aux virus en effet rien qu'en voyant les manchettes de journaux deux jours après ils ont tous une gripette,mais c'est bien visé de la part des laboratoires pharmaceutiques dont les pharmacies se servent aussi allégrement vous vantant des produits dont vous n'eussiez sans doute jamais eu besoin si vous aviez dévié de votre route habituelle ,système bien rôdé pour les maladies admirablement mises en scène par Molière et *syndrômisées* par Parlov

Écrit par : lovsmeralda | 28 mai 2011

Vous devenez méchante en parlant d'Israël ... l'antisémitisme vous guette.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 29 mai 2011

Victor, Je suis surprise que vous réagissiez avec aussi peu de nuances.
Je dénonce certains virus dans la pensée. Mais voilà, les gens comme vous en déduisent tout de suite des généralités, fuyant ainsi l'argumentation.
Quant à traiter quelqu'un d'antisémite dès qu'il critique une attitude de la politique des dirigeants actuels, c'est très vite dit et servi n'importe quand. C'est dommage que votre intelligence se réduise à une généralité pareille. Il est temps que ceux qui sont pour la politique actuelle d'Israël cesse de nous prendre de haut et de croire que nous sommes idiots au point de nous taire avec de pareilles accusations à l'emporte-pièce.
Merci de me donner l'opportunité de dénoncer un autre virus dans la pensée des politiciens pro-gouvernement actuel qui est celui de généraliser les arabes et les musulmans en terroristes et de se baser sur n'importe quel incident dans le monde islamique pour lancer de grands décrets pour prouver que ce sont des sous-développés. Cette façon de se prendre pour supérieurs est aussi un virus dans la pensée car en sous-estimant ses ennemis, on les reçoit un jour ou l'autre par le revers.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 29 mai 2011

Les arabes ont plein de pays dans lesquels ils peuvent vivre tranquillement leur foi ... tandis que les juifs n'ont qu'un seul et encore ... on veut le diviser pour en donner encore plus aux arabes qui ne prennent aucun soin de leur territoire.

Je ne vous ai pas accusée d'antisémitisme ... du moins pas encore.

On peut très bien discuter ... de tout et de n'importe quoi.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 30 mai 2011

Victor, vous prétendez que les Arabes ont beaucoup de territoires.
Les Arabes sont une ethnie et n'ont pas eu besoin de l'ONU pour vivre sur leurs terres.
Les Juifs d'aujourd'hui ne sont pas une ethnie mais un rassemblement de personnes qui relèvent du judaîsme. Donc on ne peut pas les mettre en parallèle.
D'autre part, arabe et juif d'origine sont des peuples sémites. Sur tous les Israëliens actuels, je me demande quel est le pourcentage de sémites.
A ce degré là vous pourriez comparer un peuple versus un autre peuple.
Quand vous prétendez que les Arabes ont assez de territoire, je trouve que les juifs qui gouvernent les USA par leurs finances en ont aussi un bien large!!!

Vous prétendez que les Arabes ne prennent pas soin de leur territoire. D'une part, qui êtes-vous pour jugez de la façon de s'occuper d'un territoire. D'autre part, on peut parler alors des Palestiniens à qui Israël enlève l'eau nécessaire à l'agriculture et après vous direz qu'ils ne prennent pas soin de leurs cultures?

Écrit par : Marie-France de Meuron | 30 mai 2011

Les commentaires sont fermés.