14 avril 2011

Ne soyons pas surpris si le prix de nos assurances augmente sans cesse

Tel est le titre d'un article de Sylvie Simon, toujours prête à mettre le doigt sur ce qui dérange notre politique économique et qui démontre que notre dieu moderne doit vraiment muter.


 

"Selon Swiss Re (Swiss Reinsurance Company), une société d'assurance et de réassurance fondée à Zurich en 1863, seconde société mondiale de réassurance après Munich Re, le coût des catastrophes mondiales a été multiplié par trois en 2010 et le nombre de tués a aussi fortement augmenté, mis le bilan de 2011 sera bien plus préoccupant, notamment en raison du dernier séisme, sans compter ceux à venir.

Le total des dommages a atteint l'année dernière 218 milliards de dollars (154,4 milliards d'euros), contre 68 milliards en 2009, a précisé le deuxième réassureur mondial dans un communiqué.

Or, le tremblement de terre qui a ébranlé le nord-est du Japon sera l'un des plus coûteux de l'histoire et, d'après le spécialiste de l'évaluation du risque AIR Worldwide, il pourrait coûter près de 35 milliards de dollars aux assureurs. En outre, cette évaluation n'inclut pas les conséquences du tsunami qui a suivi le séisme ni celles de la catastrophe nucléaire.

Les inconscients qui prétendent nous informer s'évertuent à nous répéter que cet état de chose à toujours existé, alors qu'il est indéniable que les cataclysmes se succèdent à un rythme accéléré et que la plupart d'entre eux sont dus à l'inconséquence des hommes.

Les catastrophes qui ont sévi l'année dernière démontrent la nécessite « d'améliorer la gestion et la prévention des crises », a souligné Thomas Hess, économiste de Swiss Re.

Ce n'est certes pas en persistant à construire des centrales nucléaires, ou des complexes militaires comme Haarp, en creusant la Terre pour y trouver du gaz naturel, en déboisant des forêts séculaires, en empoisonnant le sol avec des produits dangereux ou des OGM, qu'on améliorera la gestion et la prévention des crises, ni qu'on apaisera les « colères » de la planète qui a de nombreuses raisons de se révolter.

Mais ces considérations ne sont jamais évoquées par nos gouvernants apprentis sorciers qui ne s'intéressent qu'à la croissance et aux profits boursiers.

Or, après les dégâts provoqués par le violent séisme et le tsunami qui ont frappé le nord-est du Japon et endommagé la centrale nucléaire de Fukushima, lorsque la société américaine Eqecat, spécialisée dans la modélisation du risque, a estimé les coûts de cette catastrophe jusqu'à 25 milliards de dollars, ce qui est inférieur à l'estimation de AIR Worldwide, cette annonce a fait reculer les valeurs du secteur. Swiss Re perdait 1,84 % à 50,55 francs suisses, sur un marché en baisse de 0,25 % et à la Bourse de Francfort Munich Re, moins touché, cédait 0,41 % à 108,50 euros sur un marché en baisse de 0,76 %.

On peut ainsi constater les énormes pertes financières qui devraient inquiéter les investisseurs, puisque les pertes humaines les préoccupent bien peu du moment qu'elles ne se produisent pas sous leurs yeux. Toutefois, le Japon, est l'exemple parfait d'une catastrophe humaine dont l'économie du pays ne se relèvera pas de sitôt. Et lorsque la Terre sera devenue inhabitable, plus personne ne s'intéressera au cac 40."

 

Sylvie Simon

8.4.2011

 

06:48 Publié dans Economie | Tags : assurances | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

@Marie-France de Meuron,elles augmentent et les gens se soignent de moins en moins y'a comme qui dirait un bug dans le système!en effet avec la crise nombreux sont ceux ayant laissé parler leur coeur préférant payer et laisser leur place aux plus démunis,mais rien n'a changé bien au contraire ,alors qu'on explique ensuite l'augmentation des primes,Exit a sans doute bouleversé bien des habitudes ,mais ceci n'explique pas la vraie réalité du système des assurances,de plus on vit dans un monde ou les appartements doivent être soignés eux aussi,alors de qui faut-il s'occeuper en premier le serpent de la construction associé au serpent des soins s'en sortir va demander des études spéciales et d'ici là on sera tous au paradis entrain de jouer aux cartes!
bonne journée à vous

Écrit par : lovsmeralda | 14 avril 2011

Les commentaires sont fermés.