08 avril 2011

Pourquoi notre gouvernement parle-t-il anglais?

Connaissez-vous les DRG? Combien de citoyens ont-ils retenu ce nom? Et pourtant, il nous concerne tous. Il s'agit des Diagnostic Related Group, des « groupes homogènes de diagnostic » selon lesquels seront établies les facturations des actes médicaux hospitaliers.


Cette façon de parler anglais pour reprendre un terme américain me rappelle des parents qui s'expriment dans cette langue pour que les enfants ne les comprennent pas alors qu'ils peuvent être concernés par le sujet.

Dans le cas des DRG, quasi chaque citoyen est concerné dans la mesure où un jour ou l'autre il se fera soigner dans un établissement hospitalier et, ce qui est sûr, c'est qu'il participe au système par ses primes de caisse maladie.

Un bon dossier explicatif vous est fourni par le journal de la Clinique Beaulieu

http://www.beaulieu.ch/pdf/fr/tdu/tdu_38.pdf

On y mentionne entre autres:

- Le souci du « management » de la santé,

- La mise en concurrence des établissements hospitaliers entre eux

- La conséquence logique de réduire les prestations et les durées de séjour puisqu'ils seront rémunérés sur la base d'un forfait par pathologie tout en garantissant la qualité des prestations.

- Que le coût de la santé (lisons des soins) provient du vieillissement de la population et des progrès de la médecine

 

Les médecins réagissent et en particulier le rédacteur en chef de la Revue Médicale Suisse dans son article publié le 6 avril « DRG, l'évanouissement des fins »

On y apprend que « la FMH, H+ et quatorze autres associations viennent de lancer un appel afin que les changements respectent les salaires......et garantissent la participation des soignants aux négociations tarifaires.

(Je suis surprise que ces groupements ne défendent que des sujets économiques et ne se sentent pas plus responsable de l'art de soigner.)

Il en découle alors que ces exigences vont à l'encontre du but des DRG qui pousse à la diminution de la masse salariale et plaide en faveur d'un retrait du pouvoir des soignants en faveur des gestionnaires.

.... Il en résultera surtout de la standardisation....L'ensemble du projet sera piloté par SwissDRG AG, entreprise non soumise au contrôle démocratique. »

Nous y voilà, tout le peuple est concerné mais n'a pas son mot à dire. Nous nous retrouvons dans un circuit de dictature économique.

« ...il manque de véritables contre-pouvoirs. La critique d'un trajet de soins deviendra de plus en plus difficile. Or, cette critique fait partie intégrante du rôle des médecins. »

Par conséquent, la médecine échappe aux médecins.

En effet « qui trop embrasse mal étreint ». Evidemment, plusieurs facteurs entrent en jeu dans cet aboutissement aux DRG. Entre autres, il n'échappe pas au dirigeant du monde actuel qu'est l'Economie.

Mais les médecins de la médecine conventionnelle y sont aussi pour quelque chose. D'une part, parce que c'est la médecine académique qui nous a amené les soins par diagnostic : ses protocoles visent la pathologie diagnostiquée, alors qu'une autre médecine peut viser l'être porteur de la maladie, avec ses failles sur différents plans. Il est de bon ton de mettre en évidence les progrès de la médecine, ce qui est juste pour les disciplines concernées mais le fait que leur technicité devienne si coûteuse devrait stimuler à chercher chez eux aussi des contre-pouvoirs.

D'autre part, à vouloir gérer toute la médecine au lieu de gérer ce qu'ils savent faire, il s'approprie des soins où ils n'ont ni la thérapie adéquate ni la thérapie économique. S'ils s'alliaient à d'autres types de thérapeutes, leur pouvoir sur la maladie grandirait et ils présenteraient face à SwissDRG AG un contre-pouvoir réel.

Rappelons-nous que le peuple devient de plus en plus puissant et qu'il est temps que les médecins cessent de vouloir représenter une oligarchie dirigeant l'art de soigner.

 

Commentaires

@Marie-France de Meuron,je ne sais pas si notre gouvernement parle anglais,peut-être comme beaucoup d'autres s'essaye-t'il au franglais ce qui aiderait à comprendre pour peu que Santé Suisse s'y essaye aussi le peu d'efficacité en recherches d'économies tous azimuts pourquoi on joue à la célèbre valse anglaise.Le mot économie désormais nommé le paradis aux arnaques
Des ventes super dangereuses d'oreillers au Pet recyclé.Et pour mieux enrober l'arnaque aromatisés aux divers parfums de votre choix.Si faire des économies basées elles sur une écologie catastrophique et cela de plus en plus de citoyens en prennent conscience, signifie vendre tout et n'importe quoi en prétextant de fausses idéologies les économies d'aujourd'hui vont devoir reprendre l'ascenseur des dépenses mais cette fois pour mettre davantage de temps pour freiner q'il n'en a fallu pour économiser presque rien surtout si l'on sait les nombreuses publicités pour vanter les mérites de techniques basées sur la tromperie uniquement
De nombreuses allergies nouvelles voient le jour dûes justement à ces nouveau garnissage de matériaux qui sont à utiliser dans la construction.Et très inflammables en plus comme ces fameuses ampoules dites écolos/mercure/
Des nouveautés aux tissus non cuisables donc porteurs de bactéries.On le sait la literie se doit de pouvoir être lavée a haute température/surtout si l'on sait le nombre d'humains dormant et de plus en plus avec leur toutou ou leur chat/ n'en déplaisent à ceux qui vivent dans la peur de lendemains faute d'eau éventuelle alors qu'il y en a volonté pour peu que les riches propriétaires de terrains soit en Espagne ou ailleurs veuillent bien ne plus s'arroger le droit de pouvoir eux seuls bénéficier d'un eau considérée comme patrimoine mondial et pour tous,pas seulement pour les touristes ou légumes qui sont vendus à prix inférieurs pour contrer l'agriculture Suisse
Ah oui les écologistes à eux seuls ont su brouiller les pistes pour s'enrichir sur le dos des consommateurs qui faute de temps et très souvent faute d'argent piquent du nez comme des pigeons dans l'assiette qui on l'espère aura été esquivée par Santé Suisse
Peut-on espérer voir un jour des tessons de bouteilles recyclés en formes de mosaiques pour dessins baroques pour devenir lits et sur lesquel les consommateurs auront le droit de dormir comme les fakirs? qui sait ou quand la peur fait dire ou faire n'importe quoi,même des pères de famille entre 42 et 50 ans commencent enfin à se poser les bonnes questions.
L'écologie disent-ils c'est la plus grande arnaque de ce siècle et beaucoup de grands parents sont soulagés d'entendre d'autres pas encore ringards réagir dans le sens de la lumière de la vérité et non d'idées farfelues comme les petites filles naissent dans les choux ou qu'éventuellement en créant des Ecopoints la nature remercierait l'humain,oui certe mais en donnant aux rats de plus en plus nombreux l'envie de re-venir dire bonjour à leurs cousins à deux pattes tout heureux de constater un peuple Suisse qui a appris à devenir aussi Pavlovien que leur ancêtre utilisé en psychiatrie soviétique
bien à vous Madame et toute belle journée

Écrit par : lovsmeralda | 25 avril 2012

Un vif merci, Lovsmeralda, pour vos réflexions pleines de bon sens, écrites avec votre poésie coutumière.
Je suis en train de faire une expérience très percutente avec des corneilles.
Elles viennent systèmatiquement tuer et déchiqueter tous les jeunes lapins qui naissent librement dans mon jardin. Seulement depuis cette année 2012. Très intelligentes et avec un bec redoutable, elles suppriment tout ce qui leur convient et s'octroient le nid des autres. C'est un bon exemple d'une certaine mentalité économico-juridique actuelle....

Écrit par : Marie-France de Meuron | 02 mai 2012

@Marie-France de Meuron,mon médecin généraliste serait agréablement surpris et ravi de vous lire,lui qui fut le premier à dire,ne laisez jamais cette gosse seule,elle trouvera toujours ce à quoi personne n'aurait jamais pensé.De fait la solitude forcée donne à ceux qui doivent l'appréhender sans chercher à comprendre le pourquoi surtout les concernant une ouverture comparable à la fameux fenêtre dont parle la Nasa,tout dépend des jours et de l'heure pour que le cerveau puisse capter l'essentiel des réponses qui souvent vous sont données lors des rétrogradations mercuriennes
Alors j'accepte vos compliments sans les analyser pour une fois,car l'orgueil féminin la judéo chrétienté nous l'a fait ré-avaler de très nombreuses fois stigmatisant même notre art de vivre et ce encore après plus de 60 ans
Toute belle journée pour Vous Madame

Écrit par : lovsmeralda | 02 mai 2012

Au sujet des corneilles ,oiseaux magnifiques à observer tellement leur comportement semble comparable au nôtre,de fait en chassant et tuant vos lapins ce qui n'est pas forcément agréable,peut-être ont elles un message à transmettre aussi.Il serait intéressant de savoir si leur cruauté augmente en fonction des arbres abattus et qui ont détruit leurs nids,comme pour signaler aux humains leur manque de conhésion mentale et qui à coups d'arguments sociaux tuent des oiseaux non pas de face,préférant agir sournoisemnt en prétextant des arbres malades mais très souvent de la peste urbaniste ou pour utiliser le bois qui finira peut-être en matériaux de jardinage.
Vos lapins font les frais de la bétise humaine.Les corneilles ont toujours été considérées comme essentielles pour avertir des catastrophes,ce sont des oiseaux de prédilection qui trois jours avant un tsunami vous avertiront du changement de temps en préparation mais à des milliers de kilomètres de chez vous,un chien aussi et un chat très souvent une année avant
Monsieur Berset parle de cohésion sociale mais il oublie le principal,la cohésion mentale qui elle est essentielle pour aller droit au but,c'est pas pour demain tandis que de pauvres animaux considérés comme en danger seront emprisonnés dans des Zoos tandis que Knie est critiqué.La grande différence avec Knie c'est qu'eux savent encore différencier l'humain de l'animal à chacun sa place
Mais comme dirait Tintin cherchez pas docteur leurs hormones leur en font voir de toutes les couleurs , dommage que la nature soit prise en otage et ce trop souvent dans l'unique but de récolter des voix pour ne pas tomber dans l'oubli serait-on tenté d'écrire,mais peut-être est-ce aussi le but de ces corneilles en ayant trop construit,détruit leur habitat sécurisant même des détritus qui servaient à nourrir leurs petits,charognardes elles le sont et le resteront au grand dam de vos jeunes lapins ce qui n'est jamais agréable à contempler et qui par leurs agapes gratuites semblent attirer l'attention afin de ne plus les tuer inutilement car oracles de grande importance pour qui aime à les observer.
En ce moment beaucoup d'animaux ont un comportement bizarre,auraient elles envie de jouer au chat et à la souri mais avec vos lapins ?c'est qu'à force de transformations environnementales elles peuvent avoir subi une mutation génétique et ce comportement irrascible pourrait bien s'étendre aux humains.Prenez un chat mais un mâle,les femelles ont peur de ces volatiles crieurs et pourtant remplis de charme malgré tout

Écrit par : lovsmeralda | 02 mai 2012

Merci beaucoup, Lovsmeralda, pour votre partage d'expériences concernant les corneilles.
En ce qui concerne la région où je me trouve, il n'y a pas de problème de nid car deux grandes allées d'arbres anciens se trouvent dans la zone.
Le problème des chats, c'est qu'ils "s'intéressent" aussi aux petits lapins, comme j'en ai fait l'expérience avec le chat de la voisine.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 03 mai 2012

Les commentaires sont fermés.