16 mars 2011

Priorité au peuple ou aux dirigeants?

Nous avons reçu une leçon magistrale de la part du peuple tunisien qui s'est mis en route avec détermination. Nous assistons maintenant à l'inverse avec Kadhafi qui reprend son rôle de dirigeant, avec le soutien tacite des dirigeants occidentaux.


Finalement, entre dirigeants, ils se tiennent la main pour garder le contrôle du peuple et de l'économie. Nos Etats ont beau chanter les louanges de la démocratie, la réalité est bien celle d'une oligarchie. Même les votations sont truquées car elles dépendent des campagnes qui font tout pour influencer le peuple. Et puis, on prend surtout les beaux parleurs, ceux qui ont l'habitude de s'adresser au peuple, ceux qui connaissent les filons de l'art de discourir.

Un parallèle très net peut être fait avec la médecine actuelle. Une poignée de personnes décident comment toutes les autres doivent se soigner.

J'en veux pour preuve l'étude très approfondie faite par Sylvie Simon dans le livre que j'ai cité dans ma note

"La nouvelle dictature médico-scientifique". Le titre en dit long sur son contenu.

Un autre exemple frappant est relaté dans le livre du Prof. Etienne de HARVEN : « les dix plus gros mensonges sur le sida ». Le Prof de Harven est membre d'un groupe de scientifiques renommés qui s'intitule « Rethinking AIDS » autrement dit « repenser le sida »

Ce livre est très rigoureux. Il démontre comment une poignée de scientifiques persiste à diriger l'évolution de la définition et des traitements de ce Syndrome de Déficience Acquise qui n'est donc pas une maladie mais un syndrome, ce qui signifie un ensemble de symptômes. (à signaler que ces symptômes ne sont pas nouveaux mais se manifestent davantage sous notre ère à cause de différents facteurs). Les dirigeants de cette pathologie se trouvent tout autant dans l'étude de ce syndrome que dans les lobbies pharmaceutiques ou les lobbies des analyses de laboratoire.

Vous pouvez écouter le Prof de Harven sur Youtube

Ce qui est le plus frappant, c'est qu'à la lecture de ce livre qui sonne juste, les malades et les séropositifs ne se lèvent pas comme un seul homme pour obtenir d'être suivis selon les concepts qui s'y trouvent développés. Alors que ces patients souffrent de la trithérapie, ils devraient exiger qu'on leur offre des traitements qui ont fait leurs preuves en suivant d'autres principes.

Un autre exemple qui devrait faire hurler le peuple s'il était informé pleinement par les médias qui, trop souvent, sont collés aux dirigeants, c'est une directive draconienne de l'UE qui doit être mise en vigueur dès le 30 avril et qui permet aux lobbies pharmaceutiques de prendre la pleine possession de tous les produits puisqu'il devient alors impossible aux produits à base de plantes de rester dans le commerce. Un collectif de personnes s'est formé et lance une pétition de toute urgence pour pouvoir préserver notre liberté de nous soigner selon notre pratique personnelle qui souvent a été confirmée par des décennies d'usage.

Donc rendez-vous sur : www.defensemedecinenaturelle.eu

 

Les commentaires sont fermés.