10 mars 2011

Carême

 

Je viens de recevoir des voeux de Carême par un ami africain très concerné par ce temps d'approche de Pâques.


En fait, que signifie cette période de jeûne, de privation et d'abstinence?

Comme souvent, des phénomènes naturels sont récupérés par les religions et structurés en règles strictes. Mais à l'origine, qu'en est-il?

La fin de l'hiver correspond à une période de manque alimentaire. Il n'y a plus de légumes dans les champs et les animaux femelles ne donnent plus de lait car elles sont porteuses. Par conséquent, tout naturellement, il y a un jeûne ou en tous cas des privations.

Pour la médecine chinoise, l'énergie du printemps est très puissante et soutire les forces du foie.

Ainsi vaut-il la peine de le préserver et d'alléger son travail. En plus d'une alimentation allégée, la nature nous donne les produits amers tels que le pissenlit ou les asperges.

Un bon drainage peut se faire aussi avec différentes tisanes ou décoctions.

Ainsi, avec un foie dégagé, l'esprit travaille mieux.

Pour certains, ce sera l'occasion de s'approcher d'une vie mystique, pour d'autres d'être plus créatifs dans différents domaines.

 

Commentaires

Quant à moi, je suggère l'écoute soutenue et répétitive de l'oeuvre magistrale de Jean Sébastien Bach : La Passion selon Saint Mathieu.

On peut aussi lors de son réveil matinal écouter une cantate du même compositeur.

Écrit par : Hypolite | 13 mars 2011

Paques n'est pas seulement une fête pour les africain, mais c'est pour tout le monde. Pour moi, même les musulmans et juifs en fait parti. Car nous somme tous des monotèiste cas même.

Écrit par : rencontre | 01 novembre 2011

Les commentaires sont fermés.