07 octobre 2010

Syndrome de la peau grillée

 

Un article très intéressant nous relate des lésions de la peau des cuisses - avec photo!- suite à l'exposition des émissions de chaleur d'un ordinateur portable sur les cuisses pendant plusieurs heures.


 

Le problème sera encore plus marqué chez les enfants qui sont plus sensibles que les adultes.

Ce syndrome survient après plusieurs heures mais il es évident que des expostions de moins longue durée et répétées peuvent laisser des empreintes énergétiques qui, à la longue, provoqueront des lésions.

Il est intéressant aussi de mentionner que :

« Un rapport médical a révélé il ya plusieurs années que les hommes qui avaient utilisé des ordinateurs portables sur les genoux, avaient eu notamment une élévation de la température du scrotum (ndlr : la peau des testicules). S'il y a une utilisation prolongée, ce genre de chaleur peut diminuer la production de sperme, qui peut potentiellement mener à l'infertilité. Néanmoins ce genre de préjudice n'a pas été confirmé suite à l'utilisation de l'ordinateur portable ».

Il est normal de ne pas confirmer ce genre d'expérience avec des études randomisées puisque le risque n'en vaut pas la peine et que personne n'a d'intérêt financier à prouver ce genre d'effet!

Commentaires

"étude randomisée" ... Kesako ?

Vous allez nous faire un petit exposé de méthode statistique, de choix de la taille de l'échantillon, de l'explication des protocols en double aveugle ?

Écrit par : Djinius | 08 octobre 2010

Djinius,
J'ai choisi d'animer un blog pour apporter mes observations, mes réflexions et mes expériences ou celles de thérapeutes qui présentent une médecine élargie.
Pour une leçon sur les études randomisées, veuillez vous reporter aux leçons toutes faites et que Google vous indiquera volontiers

Écrit par : Marie-France de Meuron | 08 octobre 2010

Randomisée, c'est un angliscisme qui ne veut rien dire ...

Tant soit peut on l'interprête par son terme anglais ("aléatoire"), il s'agirait justement de la méthode scientifique qui met en déroute 99.9% de pseudo-sciences et médecines naturelles qui vous tiennent tant à coeur ...

Ainsi, je tentais de pointer cette "légère" incohérence.

Écrit par : Djinius | 08 octobre 2010

Djinius,
vous aimez bavarder. C'est intéressant de constater que ceux qui défendent la science se révèlent très peu précis quand il s'agit de parler des autres médecines.
Quelle est votre expérience des 99,9% de mises en déroute? Citez-en la référence!
Parlez plutôt de votre expérience : combien de patients avez-vous essayé de traiter en médecine alternative pour pouvoir en parler avec autant d'esprit de suprématie?
votre bavardage vous éloigne de plus du sujet des brulures de ceux qui tiennent longtemps un ordinateur sur leurs cuisses. Toute science est issue d'abord de l'observation. Même maintenant, la médecine académique découvre souvent que ses expériences ne sont pas corrélées par d'autres tout aussi rigoureuses. Et elle revient aux études observationnelles.
Il est temps que la médecine revienne aux médecins et non en priorité aux biologistes, aux chimistes, aux physiciens ou aux statisticiens!!!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 09 octobre 2010

Les commentaires sont fermés.