04 octobre 2010

La simplification de la pratique médicale

« La poliomyélite, une sale maladie, disparue chez nous grâce à la vaccination » déclame le Dr B. Buchs dans sa note du 1.10.2010.

Cette simplication minimise terriblement la réalité.


 

Déjà « sale maladie » fait croire que tous les malades peuvent en devenir paralysés. Or, selon certaines études, il ne s'agit que d'un faible nombre : une personne sur 200. D'autres ressentiront seulement des symptômes tels qu'on en voit dans les maladies virales (environ 10 %)

Par conséquent, faire croire que le virus est le seul responsable de la pathologie neurologique ne correspond pas à la réalité clinique. En effet, si c'était le cas, tous les malades seraient handicapés.

Or, le système immunitaire est bien plus complexe que cela. Il dépend de plusieurs facteurs.

Le problème du tiers-monde est que le système immunitaire est affaibli par d'autres causes, ce qui conduit à tant de cas de malaria, de tuberculose, de poliomyélite et d'autres infections dramatiques selon les zones et certains facteurs.comme la malnutrition, l'eau polluée, les mines d'uranium ou le stress de la guerre.

Tout miser sur un produit est aberrant. L'argent investi dans les vaccins serait plus efficace s'il soutenait des actions visant à fournir de l'eau potable et une alimentation équilibrée à la population, ce qui préviendrait la polio et bien d' autres maladies. Les choix politiques et économiques ne donnent malheureusement pas la priorité à l'hygiène et à l'agricutlture équilibrée.

De plus, certains vaccins ont provoqué eux-même la polio: La VDPV (vaccine-derived polioviruses)

http://www.edk.fr/reserve/print/e-docs/00/00/0C/60/document_article.md

D'autres personnes ont subi la vaccination alors qu'ils avaient eu la polio de façon infraclinique et c'est alors que des symptômes se développent.

Affirmer solennellement que l'on veut éradiquer la poliomyélite est une vue de l'esprit mais ne correspond pas aux multiples mutations dont le virus est capable. Nous lui courrons après mais il nous précédera toujours!

 

Les commentaires sont fermés.