31 août 2010

L'Afrique nous devance!

En ce 31 août, a lieu la Journée Africaine de la Médecine Traditionnelle, sous les auspices de l'OMS.   Cette 8è journée coïncide cette année avec la fin de la décennie de la médecine traditionnelle 2001-2010, adoptée à Ouagadougou le 31 août 2000.


De Madagascar au Sénégal, des événements sont prévus, chaque pays et chaque zone selon leurs expériences vécues et leurs organisations actives.

Des représentants de l'Hôtpital Traditionnel de Keur Massar vont se rendre à la table ronde, prévue à cet effet par le Ministère de la Santé et de la Prévention Médicale, dans les locaux du Service National de l'Education et l'Information pour la Santé.

En prélude à cette journée, la fédération malienne des thérapeutes traditionnels et herboristes (FEMATH), en partenariat avec l'ONG AIDEMET a organisé une conférence de presse le samedi dernier sur le thème : rôle de la société civile pour l'implication des acteurs de la médecine traditionnelle dans la santé communautaire et le développement.

Le but de la conférence était de mettre en exergue la contribution de la société civile aux avancées obtenues par le Mali dans le domaine de la valorisation des ressources de la médecine traditionnelle au cours des dix années qui viennent de s'écouler.

Au Cameroun, l'Association Africaine de LUtte contre le Sida - AALUCOSI - qui depuis une dizaine d'années guérit des sidéens avec des mélanges de plantes fraîches participe aussi à cette journée et se réjouit de nous annoncer que le le ministere de la recherche scientifique a décidé d'exposer leurs produits.

A Madagascar, plusieurs activités et diverses manifestations sont prévues au Ministère de l'Economie et de l'Industrie à Anosy du 31 août au 3 septembre 2010

Le thème choisi est le suivant : "Décennie de la Médecine Traditionnelle : Les progrès réalisés"

Une exposition avec la participation des intervenants dans le domaine de la médecine aura lieu ainsi que des séances de présentation et de conférence débat

Avec leurs moyens limités, les Africains savent s'organiser et profiter de ce qu'ils ont à leurs portées.

A quand en Europe, l'OMS organisera une journée de médecine traditionnelle? Nous aussi avons un patrimoine et des organisations qu'il suffirait de fédérer. Pour l'instant, nous constatons beaucoup d'oasis très actives mais pas de réseau comme le réseau africain qui éveille la conscience de sa propre médecine et lui permet de se développer

 

Commentaires

"A quand en Europe, l'OMS organisera une journée de médecine traditionnelle?"

Quand les Africains auront rattrapé notre espérance de vie... Ca laisse de la marche pour peaufiner les préparatifs.

Écrit par : Scipion | 31 août 2010

...de la MARGE, bien sûr... :o)

Écrit par : Scipion | 31 août 2010

la différence entre Africains et européens ,la solidarité entre eux,ce qui de loin n'est plus et depuis fort longtemps une qualité suisse, beaucoup le disent,en Suisse prime l'individualisme,n'y voit-on pas d'ailleurs dans ce mot,dualité,trop d'instabilité de la part de nos gouvernants ,ne favorisant plus la cohésion,non c'est chacun chez soi et dieu internet pouvoira pour les autres,triste mais bien réel

Écrit par : lovsmeralda | 31 août 2010

Scipion,
Si nous mettions dans la statistique tous les embryons qui ont eu leur espérance de vie interrompue à moins de trois mois d'existence, gageons que le résultat final serait peut-être positif pour les Africains!

Écrit par : Marie-France de Meuron | 31 août 2010

Les commentaires sont fermés.