19 août 2010

L'incompétence, serait-elle une arme de destruction massive?

Next-up est un site très actif qui étudie le problème des ondes électromagnétiques dans toutes ses dimensions, que ce soit par les études scientifiques, par la clinique des personnes électrohypersensibles (EHS) ou encore par les lieux plus spécialement pollués par ces ondes ou, au contraire, où peuvent se retirer les EHS

 

 


 Les auteurs du site attirent l'attention face à l'accroissement sans précédent de l'irradiation artificielle micro-ondes dans l'environnement et recueillent toutes les données possibles pour une évaluation globale de l'impact des ondes sur la santé des humains.

Dans leur dernière newsletters, ils nous signalent la parution d'un livre qui concerne particulièrement les adolescents :

  - Dr William Lowenstein  "Ces dépendances qui nous gouvernent.
Comment s'en libérer ?"  Editions le livre de poche

Ils dénoncent aussi le peu de réactions des pouvoirs publics et les modes de détournement du sujet:

« La meilleure approche pour tous ceux qui ont été mis en addiction
avec la téléphonie mobile consiste maintenant à créer des problèmes
et ensuite . . . à leur offrir des solutions.

Cela devient de la "technologie" sociale sur des priorités fabriquées
(ex. visiophonie 3G, 3,5G, 4G, etc ...),
 c'est une méthode très simple et efficace qui génère d'énormes flux d'argent . . .

En conséquences :
- Lorsqu'un produit rapporte des milliards,
même face à l'évidence, même avec la science universelle,
il est difficile d'expliquer aux politiques . . . qui ne connaissent pas James Maxwell.
- Lorsqu'un produit est hyper répandu,
la croyance populaire associe produit courant = innocuité !

Les opérateurs après avoir massivement ciblé les jeunes
souhaitent mainteant réaliser la "totale" en les amenant à utiliser
leur mobile dans tous les actes de la vie ciurante.

Or, avoir ou être près d'un portable allumé ou . . . éteint n'est pas anodin !
La quasi-totalité de la jeunesse l'ignore,
parce qu'elle n'est pas informée, nous en sommes co-responsables.

Contrairement aux informations véhiculées par les autorités dites "officielles",
c'est maintenant l'ensemble de la communauté scientifique internationale qui sur des bases de
considérations d'évidences résultant des études épidémiologiques et des récentes recherches
exprime ses préoccupations, s'alarme des effets à court et à long terme des CEM sur les personnes.

Cela peut paraître incroyable, mais l'éducation nationale, à quelques exceptions près,
n'a jamais expliqué la téléphonie mobile aux élèves qui pourtant l'utilisent massivement !
Poutant les ondes se mettent en équations, les rayonnements sont des entités mathématiques.
C'est un désinvestissement des responsabilités de l'état.

Il ne faut pas oublier que non seulement la santé de l'utilisateur est en jeu,
mais aussi celle de son entourage qui subit des effets délétères (téléphonie passive).

L'incompétence serait-elle une arme de destruction massive ? »

 

 

 

Les commentaires sont fermés.