07 août 2010

Israël et les Arbres

 

Le Professeur Hayoun déplore des morts pour un arbre déraciné par les Israëliens à la frontière avec le Liban.

Le site alterninfo nous relate la destruction d'un village de bédouins et de ses centaines d'arbres déracinés par des bulldozers.

 


 Je viens de regarder le DVD « Iron Wall »,  film de Mohammed Alatar sorti en 2006, réalisé par diverses communautés tant Palestine-Israël que francophones.

Plusieurs scènes illustrent le saccage d'arbres. On nous montre un mont entier couvert d'arbres devenu chauve pour la construction d'une colonie dans les territoires occupés de Cisjordanie. On y voit aussi la désolation des Palestiniens à qui on déracine en quelques minutes des oliviers qui leur ont été transmis de père en fils et qui sont la source de leur subsistance.

Il faut 7 à 10 ans pour qu'un olivier donne des fruits.

On peut voir aussi le mur de béton s'infiltrer entre les villages et il est facile d'imaginer le nombre d'arbres abattus pour le construire.

On voit aussi les larges routes qui relient les différentes colonies entre elles, routes qui ont aussi imposé le sacrifice d'arbres.

Pour le village de Bédouins qui vient d'être rasé, des centaines d'oliviers ont été déracinés. Or le prétexte de cette destruction massive en était l'illégalité de son établissement. Peut-on en dire autant des arbres? Est-ce que chaque arbre devrait demander la permission au gouvernement d'Israë pour se dresser entre ciel et terrel? Le Professeur Hayoun nous relate quelques cas de brigandage chez les Bédouins. Une fois de plus, c'est une population de civils qui en fait les frais mais, de plus, une population d'arbres aussi. Peut-on accuser des oliviers d'être des brigands, eux qui ne sont que générosité pour la population?

La nature fait partie du patrimoine de l'humanité. Elle est sacrée. Ainsi donc, les Libanais ont réagi lorsque les Israëliens ont déraciné un seul arbre. Toutefois, cet unique arbre était le symbole des milliers et des milliers d'arbres déjà détuits par Israël. Eux qui se disent sur la terre promise, comment peuvent-il concevoir qu'ils peuvent ainsi détruire impunément ce que le Créateur a offert?

Les arbres contemplent le ciel et ne sont pas conçus pour se défendre. Qui va prendre leur défense?

Qui va prendre la défense des sols érodés et bétonnés?

 

 Je suis consciente de soulever un sujet chaud. Je m'abstiens de fermer les commentaires car j'estime qu'un blog est une tribune et pas un monologue. Je demande toutefois aux commentateurs de rester dans les thèmes soulevés ici, dans cette note.

Commentaires

La nature ne se défend pas, elle se venge seulement. On peut parfaitement couper des arbres, et puis le sol s'érode et fout le camp et on a le désert.
Il existe une morale ou justice immanente et chacun de nos actes porte en soi-même sa récompense. Les imbéciles qui ordonnent et exécutent de telles actions causent au Judaisme le même tort que les nazis ont causé à la nation allemande. On se souviendra du sionisme longtemps après que l'Etat d'Israel aura cessé d'exister.

Écrit par : J.C. Simonin | 07 août 2010

Marie-France de Meuron
Bonjour,
Vous êtes toujours fidèle à votre habitude de sincérité, je vous avoue que votre article qui me séduit, met la main sur la plaie, dont les palestiniens ont essayé d'y guérir depuis 1948. L'arbre est le symbole de la vie, la terre et la véritable existence. Vous dites: " Il faut 7 à 10 ans pour qu'un olivier donne des fruits", les israéliens ne saccagent pas donc des arbres, voire ils déracinent les fruits de la vie ...ainsi, ils croient arracher encore une reconnaissance internationale de sa souveraineté sur la terre promise.

M.F.

Écrit par : Savoir la vérité | 07 août 2010

Merci pour votre note bien juste qui je dois l’avouer, m’a un peu déprimée.
Il m’a projeté loin dans le passé me rappelant l’histoire de ces palestiniens qui s’accrochaient à leurs arbres, des journalistes essayant de les aider. Toutefois, le gouvernement israélien a fini par les arracher du sol dans le but d’invasion.

Monsieur Hayoun a malheureusement une façon de détourner la réalité avec un jeu de mots qui lui sied. Tant qu’on renie l’existence du problème palestinien, il n y aura pas de paix. Tant que le gouvernement Israélien renie le droit d’existence aux palestiniens, il y aura toujours des attaques.
Tant que l’opinion internationale ne condamne pas honnêtement les attaques incessantes de cet Etat voyou, et confirmera l’injustice que vivent des milliers de personnes, le problème continuera d’exister, et la perte de vie innocente des deux côtés augmentera.
Les arbres sont la vie, et les oliviers ont une valeur sentimentale pour les arabes (chrétiens, juifs ou musulmans), malheureusement, le gouvernement israélien est dirigé par des gens venus de pays lointain qui ne connaissent pas la mentalité orientale. Ils sont issus de l’extrême droite et ne font que du tord à leur propre pays.
Avant, les gouvernements nous cachaient la réalité, mais grâce aux médias, Internet et les déplacements de simples citoyens, la vérité surgit des fins fonds du monde.

Écrit par : Fatima | 07 août 2010

Non mais il faut arrêter avec les critiques qui n'ont ni queues ni têtes.
Israël est le SEUL pays au monde a être entré dans le XXIème siècle avec plus d'arbres qu'il n'en avait auparavant! C'est aussi pour cela que le désert de pierre qui représentait 97% du sol de la Palestine Mandataire en 1947 et devenu un oasis, avec des forêts et des cultures bio partout sur le territoire !

Quand à Alter-info, avant de prendre ce site comme référence, renseignez-vous:
http://www.youtube.com/watch?v=8luee_JxhRQ

Shabat Shalom!

Écrit par : bidiuk | 07 août 2010

Regardez le désespoir de cette vieille femme palestinienne qui n'a jamais fait de mal à personne, qui n'a jamais tué d'israélien ni spolié qui que ce soit, qui vivait tranquillement chez elle, sur la terre de ses ancêtres :
http://ambatill.blog.lemonde.fr/2008/08/11/un-arbre-de-palestine/

Il fût une époque où juifs,chrétiens et musulmans vivaient en paix sur cette terre que Dieu, selon la religion musulmane, a béni pour tous les humains. Les musulmans n'auraient jamais chassé des chrétiens et des juifs moyen-orientaux, car la religion le leur interdit. Mais les soit-disant juifs occidentaux qui n'ont ni foi ni loi, n'apporteront que désespoir et malheur sur les vrais natifs de cette région, qu'ils soient juifs, chrétiens ou musulmans! Parler de paix sans aucune intention de rendre ce qui a été volé et sans reconnaitre ses propres exactions est un mensonge! On peut tout faire pour étouffer la réalité, elle finira toujours par apparaître en plein jour et triompher. Patience donc! Et un grand malheur attend ceux qui font couler du sang innocent et qui volent le bien des autres, car le Dieu des sionistes est Celui de tous les humains, et heureusement pour eux, car avec Lui, point d'injustice! Patience!

Écrit par : zakia | 07 août 2010

Bidiuk, Commençons par le fait. Cette destruction du village d'Al Araqib a-t-elle lieu oui ou non?
C'est trop facile de juger que les faits que nous exposons n'ont ni queue ni tête. Grâce à votre déni, j'ai visité Google. Il m'a permis de rencontrer un article très intéressant sur Al Araqib, daté de décembre 2009:
http://www.zochrot.org/index.php?id=767 Ce n'est pas alterinfo qui est allé visité ce lieu mais d'autres personnes. On y découvre que l'agressivité de l'Etat est progressive. Israël veut nous faire croire que les Bédouins étaient installés illégalement mais on ne dit pas qu'ils avaient été chassés de leurs propriétés.
Bidiuk, votre façon de critiquer imite un mode d'agir répétitif sur ces blogs:
D'abord, vous utilisez l'anonymat. Ensuite, vous déviez du sujet en dénigrant voire insultant les personnes. De plus, vous prétendez détenir l'entière vérité.
ET puis, vous qui critiquez les sources des autres, vous lancez des chiffres.
Etes-vous vraiment allé dans tous les pays du monde pour décréter qu'Israël est le seul à être entré dans le XXIe siècle avec plus d'arbres que d'autres? Ce que l'on sait, c'est qu'un arbre ne remplace pas forcément un autre.
D'autre part, vous ne dites pas qu'en plantant tant d'arbres, vous avez créé des déséquilibres, tant au niveau humain qu'au niveau hydrologique. C'est aussi une façon de vos amis de pointer le doigt sur un élément et ne pas tenir compte de l'ensemble.
Le jour où vous cesserez de considérer vos détracteurs comme des idiots, alors vous aurez la paix.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 07 août 2010

Voilà, Giona, comme annoncé en bas de ma note, j'ai retiré de votre commentaire le paragraphe qui s'adressait à des personnes et sortait du fond de ce débat.

Je remets la partie qui concerne Israël ou vous décrivez si bien tous les droits que s'arroge l'Etat d'Israël qui oublie qu'il fait partie de notre monde, qui se dit juif mais oublie les commandements divins et qui refuse d'admettre qu'il s'est implanté sur une terre déjà occupée par êtres humains qui ont aussi des droits. Israël qui oublie aussi que nous sommes entrés dans une ère où l'écologie est fondamentale et qu'il ne suffit pas de planter des arbres où on veut pour avoir un bilan final positif.

Reprise du commentaire de Giona le 8.8.2010
"D'autre part, vous ne dites pas qu'en plantant tant d'arbres, vous avez créé des déséquilibres, tant au niveau humain qu'au niveau hydrologique. C'est aussi une façon de vos amis de pointer le doigt sur un élément et ne pas tenir compte de l'ensemble."

Il faudra bien vous y faire, il fait parti des prérogatives de l'Etat d'Israël de décider de planter des arbres là où bon lui semble et selon des critères qui ne regardent que lui tout comme le fait de déboiser là où il le jugera nécessaire. Il en va de même en ce qui concerne la lutte contre la délinquance, le trafic d'armes, de drogue ou le vol de véhicules qui sont des pratiques intimement liées au mode de vie de ces nomades arabes, si l'Etat d'Israël décide de les sédentariser, de gré ou de force. Inutile de vous rappeler que l'Etat d'Israël dispose du droit d'accepter ou bien de refuser voire d'expulser de son territoire tout individu étranger jugé importun. Bref, l'Etat d'Israël entend jouir pleinement de sa souveraineté. Il est vrai que ces attributs ne remplissent par d'allégresse le cœur de ses détracteurs qui, s'ils le pouvaient, souhaiteraient globalement priver tout juif et pour le moins tout Israélien du droit de respirer mais là aussi, des désidératas génocidaires de ses détracteurs, l'Etat d'Israël s'en soucie comme d'une guigne et vous le savez parfaitement bien."

Evidemment, avec votre langage vous aimez basculez dans l'extrême et accuser autrui d'empêcher tout juif de respirer. Ici, il s'agit de répartir de façon égale l'eau d'une terre entre ses différents habitants. La façon systèmatique de refuser de voir en face le problème de l'eau des Palestiniens dénote une fois de plus le non désir de paix de maints Israëliens.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 08 août 2010

"On peut tout faire pour étouffer la réalité, elle finira toujours par apparaître en plein jour et triompher. Patience donc! Et un grand malheur attend ceux qui font couler du sang innocent et qui volent le bien des autres, car le Dieu des sionistes est Celui de tous les humains, et heureusement pour eux, car avec Lui, point d'injustice! Patience!"

Si ce dieu des Sionistes existe et qu'il est, selon vous, celui de tous les humains alors j'en connais toute une flopée qui est bien mal barrée pour s'être livrée, par le fil de l'épée qui est son étendard, à de bien sanglantes conquêtes, dont la majeur partie n'a jamais été restituée, pour avoir pratiqué le commerce du bois d'ébène pendant près de 13 siècles, pour avoir épousé la doctrine de dégénérés ayant commis, au niveau industriel, le crime contre l'humanité le plus abjecte de tous les temps et pour continuer à prôner des valeurs amorales où, exemple parmi tant d'autres, la femme n'est qu'un ustensile à la disposition de son propriétaire et que ce dernier peut décider au nom d'un sinistre "code de l'honneur" de la faire passer de vie à trépas, le tout pour la gloire d'un bédouin illettré, égocentrique, vénal, sanguinaire et pédophile, un authentique tyran. Bref, si ce dieu existe, il faudra donc qu'il fasse preuve d'une aptitude toute particulière à l'avalage de couleuvres pour espérer que tous ces crimes puissent un jour être absouts.

Écrit par : Giona | 08 août 2010

"Voilà, Giona, comme annoncé en bas de ma note, j'ai retiré de votre commentaire le paragraphe qui s'adressait à des personnes et sortait du fond de ce débat."

Vous avez parfaitement le droit de caviarder ma contribution quand bien même je suis resté dans le cadre de votre billet, c'est votre blog après tout et donc libre à vous de vous comporter comme un tribunal se voulant d'inquisition, libre à moi de vous signifier son insignifiance en vous opposant des éléments tangibles et non fantasmés.

Écrit par : Giona | 08 août 2010

Giona, puisque vous prétendez opposer des éléments non fantasmés, dites-nous ce qu'il y a d'erroné dans le film "IRON WALL" de Mohammed Alatar.En restant bien sûr dans les faits filmés et dans les arguments émis.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 08 août 2010

"Giona, puisque vous prétendez opposer des éléments non fantasmés, dites-nous ce qu'il y a d'erroné dans le film "IRON WALL" de Mohammed Alatar.En restant bien sûr dans les faits filmés et dans les arguments émis."

Simplissime et de bon sens, un bédouin n'a pas de village mais des campements, sans eau, sans électricité, sans école pour ses lardons, sans hygiène cela va de soi et avec beaucoup de délinquance, un peu comme les roms qui embarrassent tant notre beau pays qui se débat pour s'en débarrasser.

Finalement, à force d'utiliser des mots inapropriés, je vais finir par croire que vous n'êtes pas de langue maternelle française, comme ramadan.

Écrit par : Giona | 08 août 2010

C'est impressionnant de lire à quel point vous utilisez n'importe quoi pour pouvoir montrer qu'autrui ne vaut pas grand-chose et en sait moins que vous, même en langue française!
Incapable d'entrer dans un vrai débat, vous le prouvez en parlant des Bédouins alors qu'il n'est pas question d'eux dans le film "IRON WALL".
Quand vous vous trouvez à court d'argument, vous avez constamment besoin de chercher dans l'histoire plus que passée comme vous le prouvez dans un récent commentaire en réponse à Zakia.
En-deça du verbiage, que cherchez-vous vraiment?

Écrit par : Marie-France de Meuron | 08 août 2010

"C'est impressionnant de lire à quel point vous utilisez n'importe quoi pour pouvoir montrer qu'autrui ne vaut pas grand-chose et en sait moins que vous, même en langue française!"

Le n'importe quoi s'appelle les faits réels, notion qui pour vous, relève de l'inaccessible. Cela ne se limite d'ailleurs pas à la langue française, de toute évidence.

"Incapable d'entrer dans un vrai débat, vous le prouvez en parlant des Bédouins alors qu'il n'est pas question d'eux dans le film "IRON WALL"."

Je vous cite :

"Pour le village de Bédouins qui vient d'être rasé, des centaines d'oliviers ont été déracinés. Or le prétexte de cette destruction massive en était l'illégalité de son établissement."

CQFD

Non mais ! Ca s'offusque de ne pas pouvoir nazifier en rond en toute sérénité et ça s'étonne d'en prendre plein la gueule.

Écrit par : Giona | 08 août 2010

Giona, j'ai supprimé votre dernier commentaire.
Faites votre propre blog et vous verrez si vous supporterez aussi longtemps que moi de répondre patiemment à quelqu'un qui ne cherche qu'à entrer en conflit.
Même si vos arguments ont du vrai, votre façon de vous adresser à autrui fait que vous sortez d'un débat constructif.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 08 août 2010

Sauf que les tirs ont été déclanché du côté du Liban et d'Israël !

Écrit par : liv | 08 août 2010

Durant la deuxième guerre du Liban, 250.000 arbres ont brulés sous les bombes du hizbollah. ca vous dérange moisn je suppose.

Écrit par : Valérie | 01 octobre 2010

Valérie, votre style de commentaire est typique du commentaire facile et qui ne vous engage pas. Déjà parce que vous profitez d'un anonymat. Ensuite parce que vous n'entrez pas dans le présent mais ressassez le passé, de plus avec un chiffre bien criard émis hors de tous contextes.
Ce qui est tout aussi typique est de lancer une supposition pour détourner le sujet de la discussion.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 01 octobre 2010

Permettez mon introduction dans les commentaires, en 1989 avec mon fils et deux amis nous sommes allés à Berlin pour participer à la démolition de ce mur de la honte.

Articles de journaux et photos confirment ce que j'écris!

Le mur qu'a dressé Israël, est comparable du point de vue "humain"

Problème pour Israël et, pour les Occidentaux, c'est que ce mur est édifié sur une "terre" qui appartient également aux palestiniens, et là s'arrête la comparaison.

Il faut reconnaître que les Israëliens, ont fait de ce désert une oasis! Pourquoi?

Tout simplement si je puis dire parce que les Arabes en général, se sont plus préoccupés de leur nombril que du sort des palestiniens...Depuis 1967.

Ce problème d'ordre religieux (encore) met en évidence la dictature religieuse musulmanne au travers du HAMAS.

Les croyances des uns et des autres nuisent à l'humanité dans son ensemble!

Otez ce dieu qui n'existe que pour les ignorants, mettez de côté tous ces "prophètes" qui ce sont fait jour pour instaurer des monarchies Islamiques et Chrétiennes et vous avez une paix "royale" au moins à 90% sur la planète!

Il faut raisonner en ayant une réalité de la véritable histoire des êtres humains, bien avant l'ère des rois-dieux pharaons d'Egypte, c'est à dire -3 millions d'années!

Depuis que j'ai été "retenu" au Liban pour une erreur de billet d'avion en 1975 au moment ou l'aéroport de Beyrouth était l'objet de violences, entre Palestiniens et l'équipe au pouvoir, combien d'arbres aurions nous pu planter avec uniquement l'argent dépensé en armes de guerre?

Pour raisonner bien, il me semble et vous en conviendrez qu'il faut que chaque individu, chaque pays, revoit sa véritable histoire, sinon, nous repartirons en guerre, et dans 2010 ans nous y serons encore!

Israëliens et Palestiniens sont des êtres humains issus du monde du plus fort en tous points de vues, leurs gênes ne sont pas différents des miens....

Merci de votre attention.

Écrit par : NOËL pierre | 02 octobre 2010

Les commentaires sont fermés.