05 août 2010

Lettre ouverte à Santésuisse

La Feuille  "Mise au point", Focus 3/10 de Santésuisse m'a incitée à leur écrire mais comme mes propos concernent la population toute entière, je vous les soumets aussi.


 Mesdames, Messieurs,

J'accuse réception de votre feuille Mise au Point au sujet des réseaux de soins intégrés.

Etant médecin, mon premier souci est de soigner le plus efficacement les patients.
Cet aspect est bien considéré dans votre position.
Toutefois, après 37 ans de formations et de pratiques en médecine alternative, je peux témoigner que la médecine la meilleure marché est celle qui est la plus adéquate aux patients.
En fait, on ne peut pas parler d'une médecine adéquate mais plutôt du geste thérapeutique adéquat au moment opportun.
La médecine conventionnelle actuelle s'intéresse surtout aux mécanismes biologiques et organiques.
Or il y a beaucoup de thérapies qui savent prendre en considération les troubles énergétiques du patient, avant que ceux-ci ne s'ancrent dans les cellules. Ces thérapies proposent alors une médecine précoce qui évite de tomber dans la chronicité et par là, dans des coûts importants.

Par conséquent, si nous voulons parler de réseaux de soins intégrés, il serait judicieux d'y adjoindre des praticiens qui peuvent diagnostiquer aussi le type de thérapie adéquate.
Il s'ensuivrait une grande économie de temps, d'argent et surtout de souffrance des personnes.
Chaque mode thérapeutique a ainsi sa place et il vaut la peine que nous ne nous appuyons pas que sur une seule.

Dans l'espoir que ma réflexion suscitera la création de réseaux de soins ET de thérapies intégrés, je vous adresse,.....

Je peux ajouter aussi que les modes thérapeutiques peuvent être adaptés au tempérament du patient, à son style de vie et à sa recherche personnelle.

Commentaires

Mais oui, on va intégrer a notre système de santé tous les charlatans qui savent simplement dire "oui, oui" quand un patient vient leur parler de son mal de vivre.

Écrit par : Djinius | 05 août 2010

Djinius, je déplore que vous répondiez avec autant de superficialité à un sujet aussi crucial que celui de la santé.
De plus, vous laissez croire que les charlatans ne sont que d'un côté mais il y en a dans toutes les catégories de praticiens.
Je regrette que pas plus de personnes qui se disent scientifiques n'étudient de près les mécanismes des médecines alternatives. De plus, à l'heure actuelle où les microbes savent de mieux en mieux résister aux antibiotiques, il vaudrait la peine qu'on pratique des aromatogrammes autant que des antibiogrammes.
Djinius, quand vous aurez expérimenté dans votre corps les effets d'une autre médecine à bon escient, vous n'aurez plus le réflexe si facile de vous défouler sur votre clavier.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 05 août 2010

Médecine alternative ou conventionnel, l'important et de pouvoir faire confiance à son thérapeute.

D.J

Écrit par : D.J | 05 août 2010

Oui, D. J. la confiance est importante. Elle se développe aussi. Plus un être humain connaît ses mécanismes tant biologiques qu'émotionnels. réactionnels voire spirituels, plus il sentira ce qu'il lui faut et saura se diriger vers le thérapeute adéquat. Ce n'est pas pour rien qu'il existe actuellement une foison de conférences et de stages sur le développement personnel et la connaissance de soi.
Le meilleur thérapeute est celui qui éveille le médecin personnel de chacun!
C'est celui qui s'adresse à l'être profond et en qui ses paroles et ses gestes résonnent et non celui qui séduit par un baratin de son crû.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 06 août 2010

Il faut que le médecin soit à l'écoute de son patient aussi et comprenne son soucis. Les médecins ont pour habitude de prescrire immédiatement des médicaments, alors que parfois, de simples douleurs peuvent être traitées par des massages.

Le Shiatsu est une méthode, je trouve, très efficace. Dieu seul sait combien de thérapeute j'ai essayé avant de tomber sur la perle rare. La lourdeur des jambes a complétement disparu.

Écrit par : Fatima | 07 août 2010

Merci, Fatima, pour votre témoignage.
Une des caractéristiques des autres médecines est qu'elle considère l'ensemble des symptômes ou d'une personne. Cela permet des corrections importantes qui, s'il y a tout de même besoin d'opération par exemple, feront que celle-ci se passera bien plus aisément, avec une meilleure cicatrisation et moins de rechute.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 07 août 2010

La démocratie est une sécurité en soi,comme disait le Général Guisan,va et découvre ton pays,ce fut fait par les anciennes générations qui nous léguèrent leur savoir faire et vivre surtout en bon voisinage,malheureusement quand le 10me de la population vit en conflit permanent,et ce au sein d'immeubles ,considérant les vieux retraités suisses comme de très riches citoyens,hélas là aucun médecin même les médecines alternatives n'y peuvent rien.Le plus dramatique réside dans le fait qu'en étant à l'AI beaucoup de vrais Suisses se trouvent confrontés à des problèmes relevant du parcours du combattant,alors nous veuves et anciennes commerçantes relevons le défit celui de les aider personnellement,peut-être allez-vous me dire que ceci n'a rien à voir avec votre sujet,là je me permets d'insister,car sans dialoguer entre humain et autre que le virtuel,Guisan qui était un très grand visionnaire,avait pressenti ce qui attendrait sans doute une très grande partie de la population née pendant ou juste après la guerre,lui qui affirmait protégez vous entre Suisse,hommes protégez les femmes,et surtout et ceci relevé d'un livre tibétain,vivre sans parler c'est mourir tous les jours à petit feu.oui je peux témoigner beaucoup de femmes seules et âgées en suisse ont peur du lendemain,car confrontée a des problèmes typiquement masculin,du genre ,oui on viendra réparer,mais depuis mi-juin,elle attend toujours se battant entre sa gérance et l'entreprise,de quoi perdre beaucoupde forces surtout à une grand-maman à 85 ans,là aussi Santésuisse aurait de quoi batailler non?oui car avec des réponses aussi stupide,y'a qu'à ,attendez,on verra,on sait pas,de quoi faire monter beaucoup de personnes âgées ou?mais vers les membres UDC,sans être membre,mais ce parti en prend compte les vrais problèmes existant chez nous ,et pas forcément ailleurs... on en est là,triste mais réel.ancienne Scoute et devenue seule par obligation,croyez bien ,nous les vieux avons perdu toutes illusions au sujet de l'entraide entre suisses...même les églises ont quitté le bateau Neptune,celui de la désillusion complète...et nous avec ayant compris qu'à force de belles promesses jamais tenues,mais vous connaissez le proverbe...
avec tout mon respect pour votre travail que je ne remets pas en cause croyez le bien

Écrit par : lovsmeralda | 22 août 2010

Les commentaires sont fermés.