30 juillet 2010

Allaitement maternel

 Le corps humain est le laboratoire le plus sophistiqué pour fabriquer le meilleur lait pour les bébés.

Et pourtant, des entreprises s'acharnent à proposer leurs produits de remplacement. Des Camerounais réagissent fort aux actions illégales de Nestlé soutenu par le Ministère de la santé.


 

"Cameroun, Nestlé, Blédina et le Ministère de la santé: les vrais énnemis des bébés!

La 19ème semaine mondiale de l'allaitement maternel se célèbre du 1er au 7 août 2010 dans plus de 120 pays à travers le monde. Au Cameroun, moins de 20% de mamans nourriraient leurs bébés au sein jusqu'à l'âge de six mois. Paradoxalement, pendant que le discours officiel est à l'encouragement à l'allaitement au sein,  une vaste campagne de violation massive du code national de commercialisation des substituts du lait maternel est observable à travers les dons et gadgets des sociétés Nestlé et Blédina sous le regard du Ministère de la santé publique. Lire la suite.

Les commentaires sont fermés.