19 juillet 2010

Révolution industrielle.....et médicale?

Dans son excellente note de ce jour, Richard Golay nous démontre l'inéluctabilité d'une Révolution industrielle. Qu'en est-il en médecine ? « Deux-tiers des malades du sida ne sont pas traités » selon la TdG de ce jour


 L'article TdG affirme également que ce manque de traitement est dû au manque d'argent.

A quand une révolution médicale? Le système actuel met l'argent au sommet de tout.

La médecine n'y échappe pas, elle qui fournit des bénéfices colossaux aux entreprises pharmaceutique, à leurs actionnaires et à leurs dirigeants.

On parle beaucoup moins de thérapies que de primes d'assurance maladie!

En fait, l'argent ne fait pas le soin, il y participe seulement.

Quand cesserons-nous de soigner selon la médecine dirigée par l'économie?

Quand cesserons-nous de prendre cette unique autoroute?

Quand cesserons-nous de croire que c'est suffisant de permettre au sidéens de passer de la mort à la maladie chronique?

Quand cesserons-nous de vanter pareillement les antirétroviraux alors qu'ils provoquent des effets secondaires précoces et tardifs si importants qu'ils handicapent les malades au point d'arrêter le traitement?

Quand reviendrons-nous à une médecine plurale, adécuate à chaque région, selon les moyens locaux et les caractéristiques sociales propres à chaque culture?
Les médias européens font taire les sidéens qui témoignent de leur guérison.

En Afrique, les medias informent mais les gouvernements sont encore trop sous l'emprise économique occidentale.

Je connais trois lieux en Afrique où les thérapeutes sont capables de guérir le sida, deux au Sénégal, un au Cameroun. Parmi les nombreuses différences entre le traitement conventionnel et le traitement traditionnel se trouve le concept de soigner le patient avant de lutter contre une maladie ou l'idée qu'on se fait de ladite maladie - effectivement, avec le sida, même les grands scientifiques ne sont pas d'accord sur ses différents composants - . Par conséquent, le traitement par les tradipraticiens sera beaucoup plus nuancé qu'avec les recommendations internationales. De plus, les préparations phytothérapeutiques sont des produits non toxiques qui ne compliquent pas l'état du patient.

Autre avantage: les traitements des séropositifs durent en moyenne 6 mois pour une bonne part d'entre eux..

Pour les sidéens, la durée du traitement dépend bien sûr du type de virus et de l'étendue de la maladie

Au Cameroun par exemple, l'association AALUCOSI  soigne les séropositifs et les sidéens avec de francs résultats depuis une dizaine d'années :

100% des patients atteints du VIH 2 sont satisfaits en un temps record alors que pour les patients au VIH 1, il faut persévérer pour obtenir un résultat.

100 % des patients soignés ont eu leur CD4 en hausse et 84 % ont eu leur charge virale indétectable.

 

Alors, pourquoi ne pas répandre davantage de pareils traitements? Tout d'abord, ils sont à la charge des malades. - Chez nous, bien des malades rechigneraient à payer des leurs poches au vu des primes d'assurance qu'ils paient déjà -. D'autre part, les fonds internationaux ne parviennent pas jusque là.

En plus, imaginez que les préparations sont faites à la main et ne se conservent que 5h sans frigo ou sans électricité. Cela limite évidemment la distribution.

Cette association est à la recherche d'un financement pour un cryobroyeur. Il ne réclame pas des millions de dollars mais 29 500 euros. Même si la somme est importante pour une association, elle est dérisoire pour les grandes organisations. Eh bien, ce n'est pas pour des projets de ce genre qu'elles investissent : l'artisanat n'est pas à la mode pour l'économie!

C'est tragique car un tel travail est à échelle humaine. De plus, dans de tels cas, il est facile de contrôler que les sommes allouées ne tombent pas dans des mains corrompues.

 Ceux qui désirent en savoir davantage sur le traitement, vous pouvez aller sur le site d'AALUCOSI.

Ceux qui s'intéressent aux projets en faveur d'AALUCOSI, vous pouvez contacter :

l'Association Le GRAMI

Groupe d'Appui pour la Médecine Intégrative

48, chemin de Sous-le-Crêt

CH-1256 Troinex

Commentaires

J'ai jeté un oeil à votre lien du site AALUCOSI...
.
Franchement, ca fait peur: théorie du complot et produit miracle. C'est pas du "mouvement sectaire", mais presque...
.
Je ne vois rien de sérieux, rien de scientifique (contrairement à ce qui est affirmé sur ce site). A voir comme ca, cela ressemble plus à une grosse arnaque, genre le grand Marabout et son filtre du bonheur.
.
Je serai curieux de savoir ce qu'il y a dans le fameux Viralcide et autre Vinorax... quelles plantes si fantastiques s'y trouvent.

Écrit par : mouais | 19 juillet 2010

Mouais,
Ce n'est pas en jetant un oeil sur un site qu'on peut capter la profondeur de ce qui se passe dans le lieu et constater l'évolution des patients. Un site n'est là que pour donner des idées.
Vous partez vite dans des appréciations absolutistes. C'est justement ce qui épuise les thérapeutes alternatifs de valeur qui font un travail très rigoureux, travail que d'aucuns renvoient du revers de la main avec des arguments qui sortent complètement du sérieux scientifique.

Écrit par : marie-France de Meuron | 19 juillet 2010

justement pour affirmer ce que j'ai vuu de mes propres yeux et m'exprimer sur la scene international.tout recemment l'europe a ete frappé par une grippe inconnue a mortalité de grande echelle!il as fallu juste trois semaines pour trouver un antidote.alors que le virus vih existe bien et belle depuis longtemps et jusqu'a ce jour qu ont fait les chercheurs? il ya trop de question sans reponses derrieres cette maladie j'en suis certains.je vous pourrais vous donner un exemple, la soeur a ma maman est docteur a l'hopital de district de soboum au cameroun.Elle ma appelé un soir pour m'affirmer qu'elle avait assisté a une conference internationale d'eradication du VIH en presence des chercheurs venus dans tout le monde entier,la medecine traditionnel en as fait ses preuves et a demontrer tout simplement qui n ya rien de compliquer derriere cette maladie,c'est juste que le monde entier en fait beaucoup d'argent derriere tout cela.beaucoup de malades ont trouvés guerrisons grace a la medecine traditionnelle. je serrais pret a temoigner devant le G13 ce que j'ai vu de mes yeux...Faut croire et perseverer car il n ya que les dures qui s'en sortent dans ce monde!!

Écrit par : Armani | 19 juillet 2010

Il est facile pour certaines personnes de porter critique mais qu'est ce quils proposent ? et en plus l'on juge le maçon au pied du mur.

je le dis avec fermeté que le sida se soigne et nous du LABO-NATURE a travers AALUCOSI nous reussissons a le faire.

nous voulons du soutient pour évoluer dans nos méthodes de productions et permettre aux patients du monde entier de pouvoir se soignés.

Les données évoquées ci-dessus démontrent le travail fait jusqu'à ce jour par LABO-NATURE, et nous ne voulons pas en rester là car aucune recherche n'est statique

Nous voulons revolutionner la medecine naturelle qui a lontemps été utilisé par nos ancêtres, avec succès et aujourd'hui elle represente l'espoir d'une espèce.

Écrit par : eteme patrick serge versace | 21 juillet 2010

@eteme patrick serge versace
Evidemment que c'est facile de critiquer,vu que, pour ce que j'en ai vu, vous, labo-nature ou AALUCOSI affirmer plein de choses miraculeuses, mais n'apportez rien comme preuves, aucune démonstration scientifique, aucune étude un tant soit peu sérieuse... que des affirmations.
.
D'ailleurs, je vous cite: "Les données évoquées ci-dessus démontrent le travail fait jusqu'à ce jour par LABO-NATURE"
.
Quelles données svp ? des liens svp ? Je n'ai absolument rien vu de concret...
.
Qu'est-ce que les autres proposent ? Des trithérapies qui ont fait leur preuve (et dont les effets ont été démontrés et prouvés, malgré la lourdeur du traitement. En attendant un hypothétique vaccin...
.
Ne vous méprenez pas, je n'ai rien contre la médecine traditionnelle; bien au contraire. Mais dans un cas aussi grave qu'est le SIDA, ce que j'ai lu fait plus craindre le pire (promesses de guérison basée sur "rien" au détriment de traitement classique efficaces, etc...) que d'apporter un réel espoir.

Écrit par : mouais | 23 juillet 2010

Mouais : votre pseudo montre bien que votre souci est plus de douter que d'étudier le sujet. Vous exigez du concret. Le vrai concret ne se trouve que sur le terrain, sur ce que nous constatons ou expérimentons et non sur internet qui ne sert qu'à informer.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 23 juillet 2010

Question joliment esquivée, je l'avoue...
.
Mais c'est bien là le fond du problème. Si vous expérimentez et constatez sur le terrain, c'est donc que cela peut être étudier, référencer, argumenter, compter, analyser.... des chiffres, des statistiques, des articles dans les revues spécialisées, avec toute la... "rigueur scientifique" dont vos amis se targuent.
Et, du coup, si tout ceci est bien réel et bien documentés... oh miracle, les investisseurs ou tout simplement des mécènes s'intéresseront à ces "produits", à cette "tradi-médecine", à cette association et l'argent tant réclamé finira par arriver de lui-même.
.
Mais ne vous étonnez pas si la majorité des gens, qui ne prennent pas tout pour argent comptant, se montrent critiques, sceptiques voir même particulièrement virulent contre de telles affirmations, quand tout ce qu'on offre à leur questions ne sont que des "pirouettes" afin de ne pas y répondre.

Écrit par : mouais | 23 juillet 2010

Mouais, le jour où vous ferez des kms à pied dans la brousse pour chercher des plantes, que vous reviendrez en transport public avec vos sacs, que vous préparerez vos remèdes à la main, que vous aurez une panne de courant qui gâchera une partie de vos produits et que vous recevrez des patients mal en point alors vous ne parlerez plus comme cela, à exiger un mode de procéder dont les résultats ne sont pas si géniaux. Voyez la conclusion du congrès contre le sida avec 20 000 participants : peu de nouveautés malgré des analyses, des staitsiques, des spécialistes et des secrétaires pour taper tout cela, en y rajoutant tous les subsides obtenus!

Écrit par : Maire-France de Meuron | 24 juillet 2010

MOUAIS ! je suis content de savoir que vous vous interessez à ce que nous faisons et pour tout autre renseignement concernant nos activités nous vous invitons dans nos locaux.

En ce qui concerne la publication des articles dans les revues spécilisées nous le faisons deja et nous allons mettre certains articles dans notre site www.ongola.com/aalucosi.htm.

Retenez aussi ceci: un homme sage cache sa science !

Écrit par : eteme patrick serge versace | 24 juillet 2010

Les commentaires sont fermés.