03 avril 2010

UN LAPIN

Petit mammifère rongeur. Et quoi encore?


 Nous procure la jouissance de le voir gambader, bondir et même sauter sur place en vrille.

Facile à prendre dans les bras, se laisse caresser, sa merveilleuse fourrure nous apaise.

Et puis, c'est un animal silencieux. On dirait qu'il est tout à l'écoute avec ses oreilles qui se dirigent dans la direction du son.

Animal végétarien qui ne participe pas aux carnages des abattoirs.

Dans une autre dimension, il enseigne aussi les vicissitudes de la vie, la disparition, la prise par un renard ou le kidnapping par une buse, l'attaque mortelle par un chat.

Pour un enfant, il vaut mieux commencer l'apprentissage de la mort par un lapin. C'est un moment intense mais combien structurant pour l'avenir si un adulte l'accompagne jusqu'à l'enterrement et le discours concomitant prononcé par l'enfant.

.Et puis, le lapin a aussi un job: « Dis, Grand-Maman, est-ce que c'est notre lapin qui va cacher les oeufs à Pâques? »

 

08:39 Publié dans Enfants | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Très sympa, relax et efficace billet, et pour te dire que l'enfant que j'étais aimé avoir des pigeons et des lapins. Très lié à, mes lapins que je ne peux plus manger la viande de ces animaux sympas et espiègles.

Bonnes fêtes de Pâques Marie France et à tous tes lecteurs.

Écrit par : NDOYE Gorgui | 03 avril 2010

Les commentaires sont fermés.