31 mars 2010

LE PLASTIQUE AU SENEGAL

Avec la Smala de Gorée, Djemâa nous a présenté Transtech Industries, une entreprise qui récupère le plastique et en fait des cuves, des meubles, des cagettes à poisson etc


 Ma visite à Transtech fut très instructive. Dans la cour se trouvent des cuves multicolores, des cuves noires et des fauteuils bien élastiques. A l'intérieur sont déposés les sacs pleins de flocons faits à partir du plastique récupéré que l'on va transformer, par rotomoulage, en cuve multicolore,

Avec le plastique mousse comme les chaussures ou les chambres à air, suite à une transformation savante, nous pouvons nous asseoir sur un fauteuil confortable un peu élastique, comme contenant des amortisseurs!.

Avec le plastique dur, vous pouvez obtenir des cagettes pour vendre vos poissons ou des tables bien solides.

Et les cuves noires? Celle-ci sont faites avec des granulés de plastique neufs car elles vont servir à retenir de l'eau potable..

Tout le système est d'une astuce étonnante qui a été soigneusement étudié depuis une quinzaine d'année par M. Girardon décédé en 2009. Son épouse Marie-Jo en a repris très vaillamment les rênes.

Cette entreprise est d'autant plus utile que le plastique est une calamité dans tout le pays. Vous en trouverez de toutes les catégories le long des routes, dans les champs, suspendus aux arbustes, bref, partout où le regard se porte. Il est toxique pour le bétail qui le mange et peut en mourir.

Il est toxique pour les cultures.

Ainsi, cette entreprise a une vocation sanitaire importante.

Pour toutes les bénéficiaires d'action que notre association Le GRAMI soutient, nous leur demandons de récolter le plastique. Cela ne leur coûte rien, ils participent ainsi activement à la transformation de leur région et ils peuvent se faire quelques sous avec leurs récoltes.

 

Je suis surprise que, chez nous, on ne récolte pas le plastique, seulement le PET.

 

Commentaires

Euh¨... Vous êtes certaine qu'il s'agit de plastic? Ne serait-ce pas plutôt du plastique?

Écrit par : Kissa | 31 mars 2010

Merci, Kissa, d'avoir pris la peine de m'apporter votre correction.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 31 mars 2010

Bonjour, N'oubliez pas qu'une image vaut mille mots. Pour insérer une photo, rien de plus facile, suivez cette marche à suivre publiée dans le blog des blogs dont je ne saurais trop vous recommander la lecture: http://webzine.blog.tdg.ch/archive/2008/07/09/quelques-nouveautes.html.

Vous citez les notes que Djemäa Chraïti a consacrées à la Smala de Gorée, ce qui serait chouette c'est qu'un lien hypertexte offre la possibilité à vos lecteurs, d'un clic, d'aller dans le blog de Djemâa. Pour ce faire suivez ce mode d'emploi: http://webzine.blog.tdg.ch/archive/2008/07/16/creer-des-liens-hypertextes.html.

Enfin, vous pouvez même alerter Djemâa du fait que votre billet peut l'intéresser. Pour établir un rétrolien entre votre billet et l'un des siens, il suffit de faire un trackback en suivant cette procédure: http://webzine.blog.tdg.ch/archive/2008/09/09/rediger-une-note-et-en-faire-un-commentaire.html.

Au plaisir de vous lire

Écrit par : JF Mabut | 01 avril 2010

Bonjour TV meuble!
Un chaud merci pour vos compliments!
Sur quel sujet voudriez-vous des suggestions de blogs ou de forums?

Écrit par : Marie-France de Meuron | 17 juin 2010

il s'agit de plastique excusez le lapsus,en fait il s'agit de la maison d'Agri-plas d'Orégon et qui en Afrique a déjà sur place tranformé des déchets en essence,alors pourquoi ne le fait-on pas chez nous?surtout qu'il y a un mois la maison suisse qui était chargée de ramasser les plastiques à fait faillite,donc ce procédé aurait valeur de test chez nous aussi.

Écrit par : line.biemann | 13 septembre 2010

Les commentaires sont fermés.