19 février 2010

DES MEDICAMENTS PAR MIGROS?

La TdG du 14 decembre nous fait part que Migros veut faire assouplir la loi sur la vente des médicaments.


 Une telle démarche montre bien que les médicaments sont devenus une marchandise comme les autres. Il est étonnant que ces mêmes substances, si soigneusement conçues dans des laboratoires sophistiqués puis passés au crible fin des contrôles terminent sur un simple étalage de mi-grossistes.

En fait, cela correspond à notre attitude sur la santé : les besoins du corps ne sont plus écoutés soigneusement. Si la sonnette d'alarme que sont les symptômes appelle, on cherche à la faire taire.

On va contre les réactions du corps avec des anti-tussifs, anti-grippes, antibiotiques, anti-migraineux, anti-inflammatoires, anti-fièvre etc. La hâte de faire taire un symptôme ne fait plus réfléchir quant à sa cause réelle quelle qu'elle soit.

Alors, qu'on achète l'anti-fièvre à la pharmacie, à la droguerie ou à la Migros, cela revient au même. En effet, si les conseils sont distincts, le mode de procéder, à savoir de lutter contre les réactions du corps à un agresseur demeure le même.

Si Migros veut agrandir son commerce, qu'elle innove aussi en stimulant une réflexion sur notre mode de comprendre ce que signifie une alerte du corps, qu'elle attire notre attention entre l'énorme différence entre un symptôme réactionnel et une maladie. Qu'elle enseigne qu'il vaut mieux garder la fièvre qui est un excellent anti-viral mais plutôt prendre des remèdes qui stimulent l'immunité.

Si Migros veut s'en mêler, qu'elle modifie non seulement le commerce des médicaments mais qu'elle casse aussi la pensée toute formatée actuellement qui veut qu'être bien-portant, c'est être sans symptômes apparents. Ainsi, en n'entrant plus dans la dynamique de gommer les symptômes, elle évitera l'installation à bas bruit de toutes les maladies chroniques qui surviennent avec le temps, non pas avec l'âge mais avec l'accumulation de messages du corps refoulés par des gestes irréfléchis.

Commentaires

La maison Galexis se rapproche à grands pas de Migros !

Écrit par : Corto | 19 février 2010

Les commentaires sont fermés.