28 octobre 2009

LES LIMITATIONS DE LA MEDECINE CONVENTIONNELLE

  L'article « La maladie des mains froides » publié dans Migros Magazine du 26 octobre 2009 en illustre bien un aspect.

 


La médecine moderne est en constante recherche. Il est donc normal qu'elle n'ait pas réponse à tout.

Ce qui est regrettable, c'est qu'elle s'obstine dans un mode de penser et, par conséquent, un mode d'agir qui prive bien des malades de mieux-être et d'autonomie.

L'article cité dit: « Hélas, les gens repartent souvent dépités de la consultation chez leur médecin. Car il n'y a pas grand-chose qui soit efficace contre le phénomène de Raynaud. C'est très déstabilisant pour eux de s'entendre dire qu'il suffit de mettre des gants et des chaussettes chauds lorsqu'ils sortent »

Si les médecins recevaient une information sérieuse des autres thérapies à disposition, ils sauraient au moins renvoyer les patients pour lesquels ils n'ont rien à proposer chez des thérapeutes adéquats.

Intégrer les différentes pratiques ou produits thérapeutiques dans un regard plus large sur les malades satisferaient chacun, y compris les médecins qui sont découragés par des maladies pour lesquelles ils n'ont rien à proposer, ou face à des effets secondaires douloureux, ou des aggravations qu'ils constatent en toute impuissance.

Les commentaires sont fermés.