16 octobre 2009

PHYTOTHERAPIE PRATIQUE

FACE A LA GRIPPE, LES REMEDES NATURELS ONT LEURS CARTES A JOUER (Terre et Nature, le 15 octobre 2009)


Une page entière de cet hebdomadaire romand, très concret et vivant, est destinée à la phytothérapie de la grippe, avec une foule de précisions intéressantes et pratiques. Elle précise la place de plusieurs remèdes et confirme que pour soigner un malade, une vision d'ensemble est nécessaire et conduit souvent à une polythérapie.

Ainsi donc, l'oignon fait travailler les muqueuses qui ne restent pas sèches et rejettent bactéries et virus.

Manger de l'ail régulièrement renforce les défenses immunitaires.

Une boisson de chlorure de magnésium est un excellent anti-viral. Certaines préparations accélèrent le transit des constipés, ce qui peut être très utile pour dégager les intestins d'un stockage de matières fécales susceptibles d'infester l'organisme. Pour d'autres personnes, des préparations moins laxatives existent.

L'Echinacea est bien connue comme plante immunostimulante que l'on trouve sous différentes formes -  le Dr Vogel en a créé son produit « Echinaforce » -   y compris en spagyrie.

Les fruits contenant de la Vitamine C sont aussi réputés pour soutenir le système immunitaire.

La Propolis est un antibiotique naturel fabriqué par les abeilles.

Venu d'ailleurs, le gingembre prévient aussi la grippe.

 

Ainsi donc, selon sa sensibilité et ses goûts, chacun peut construire son traitement au cours du temps, par cure plus ou moins prolongée. Il est clair qu'il faut y penser déjà quand on se sent affaibli ou lorsque beaucoup de personnes tombent malades autour de soi.

 

Les commentaires sont fermés.