24 août 2009

QU'EST-CE QUE L'HOMEOPATHIE?

 

L'homéopathie a sa part de mystère quand on ne s'y plonge pas vraiment et d'un mystère jalonné quand on s'y immerge!

Il y a tout de même des définitions à connaître, même si d'aucuns veulent rester en dehors par crainte de faire un saut quantique!



Samuel Hahnemann est considéré comme le fondateur de l'homéopathie. En fait, il serait plutôt un coordinateur de lois connues depuis la nuit des temps et un expérimentateur qui a su créer un groupe d'études autour de lui.

A l'époque, il existait de nombreux rapports sur la toxicité de certaines plantes ou sécrétions animales. Les collaborateurs de SH ont alors testé sur eux, en prenant chaque jour une petite quantité de la plante à étudier, avec quels symptômes, sensations ou sentiments, survenait la toxicité, On appelle « pathogénésie » cette évolution du processus des effets d'une plante sur l'être humain. Plusieurs personnes ayant testé la même plante, l'on put distinguer les symptômes propres à la plante de ceux accidentels qui survinrent chez l'expérimentateur.

Aujourd'hui, un thérapeute va à la recherche des symptômes du patient et lui donnera le remède qui a présenté de tels symptômes lors des expérimentations.

D'où le principe de SIMILIMUM.

Les praticiens de l'époque observèrent aussi que les remèdes étaient plus actifs s'ils étaient dilués, d'où le principe de la DILUTION

A l'époque, les médecins allaient à cheval au chevet du malade. Ils découvrirent que les remèdes qu'ils emmenaient avec eux étaient plus efficaces que ceux restés au cabinet. Ils décidèrent de les secouer, d'où les succussions qui sous-tendent le principe de la DYNAMISATION.

A partir de là, chacun en a pris et compris ce qui lui seyait.

Au siècle passé, il y avait trois grands courants d'homéopathie:

les Unicistes qui donnent un seul remède à la fois car il s'agit du remède du patient et non pas celui de la maladie.

Les Pluralistes qui donnent plusieurs remèdes pour couvrir les différents groupes de symptômes.

Les Complexistes qui prescrivent des complexes déjà préparés, selon les systèmes organiques (de la digestion, de la respiration, dermatologiques, etc..).

Actuellement, beaucoup de recherches sont faites dans bien des directions, avec des produits dilués et dynamisés pour traiter certaines dimensions de l'être humain. (on ne peut jamais savoir tous les plans qui sont touchés par un produit).

Beaucoup de personnes utilisent aussi le terme d'homéopathie pour parler de produits biothérapeutiques comme les oligoéléments, les sels de Schussler, etc.

Ceci n'est qu'un bref canevas.

L'homéopathie est riche de plus de deux siècles d'expériences. Elle présente donc une grande complexité qui en fait sa difficulté mais aussi ses grandes potentialités thérapeutiques.

Les commentaires sont fermés.