02 août 2009

DE L'EXTERIEUR VERS L'INTERIEUR

J'ai été surprise par le nombre de blogs au sujet du 1er août. Nous sommes ainsi bien reliés à l'histoire de la Suisse, à ce pacte que trois vaillants terriens ont établi.


Nous portons ainsi notre regard sur la notion de patrie, de terre de nos pères, de nos aïeux, en relation avec ce que nous vivons aujourd'hui et notre dynamique actuelle.

Je nous propose de retourner notre regard à l'intérieur de nous, dans notre terre intérieure qui n'est pas faite que de viscères mais aussi du fond de notre être, de notre origine cosmique, de nos sentiments les plus intimes, de nos intuitions les plus subtiles, de nos désirs les plus ardents.

Quelles relations avons-nous avec ces dimensions-là? Comment répondons-nous de ces mouvements intérieurs? Comment en portons-nous la responsabilité (mot qui a la même base que répondre)? Comment acceptons-nous leurs réalités? Comment les respectons-nous? Comment les gérons-nous? Quelle croissance ontologique de notre individu s'effectue grâce à cette relation interne?

Devenir conscients de cette conversion du regard, à savoir ce retournement vers l'intérieur, permet de faire l'unité entre l'intérieur et l'extérieur de nous. Tant que nous restons divisés, sourds à notre vie intime, nous perdons de nos forces. Notre capacité à nous relier à autrui et à notre environnement est en miroir avec la capacité à nous relier avec nous-mêmes.

Quand nous avons l'impression qu'un discours sonne creux, c'est bien que l'orateur n'y a pas mis de son intérieur!

Les commentaires sont fermés.