13 juin 2009

LA SIMPLIFICATION DES TRAITEMENTS

La prise en main de l'épidémie actuelle dénote de la simplification et de la linéarité de la médecine officielle: le masque, le vaccin, le Tamiflu.


 Une telle présentation est faite pour rassurer: elle est claire, facile à exécuter et la population se sent protégée par des démarches tangibles, faciles à comprendre et à appliquer, instraurées par les grandes instances internationales et nos institutions si bien organisées.

Si nous approchons plus concrètement le sujet, nous voyons que les masques ne sont pas si absolus que cela: Leurs micropores sont-ils aussi petits que nécessaires pour éviter le passage de microparticules? A quelle fréquence les changer? Le stock est-il suffisant? Etc...

Pour approfondir le sujet: http://www.slate.fr/story/4519/masques-chirurgicaux-gripp...

Parlons du vaccin: de quoi est-il composé? D'un support et du produit vaccinal.

Le support en soi n'est pas anodin et peut provoquer des réactions aux organismes sensibles.

Le produit vaccinal en soi est sensé provoquer des réactions de défense face au virus incriminé, selon les lois de la biologie. En réalité, si chacun détient les mêmes structures organiques et systémiques, il peut avoir des fragilités, des anomalies partielles, des lésions qui font qu'il ne réagira pas comme tous le monde. Nous avons tous l'expérience de personnes malades après un vaccin, plus ou moins gravement il est vrai. Il faut aussi tenir compte des réactions retardées ou qui surviennent après une ou d'autres vaccinations. Ainsi donc, la vaccination étant un acte médical, elle devrait être adaptée à chaque individu....!

Les vaccins étant des produits très délicats, à garder dans certaines conditions, nous voyons que nous ne pouvons pas les garantir sous toutes les latitudes et pour toutes les bourses.

Nous devons aussi considérer que les virus, faisant partie des processus vivants, subissent des transformations qui les protégeront de la vaccination.

En ce qui concerne plus précisément le vaccin anti grippeA, vous pouvez en savoir davantage sur:

http://www.slate.fr/story/5923/grippe-ah1n1-avec-50-milli...

Et le Tamiflu? Un produit très pointu qui peut atteindre une cible peut-être un peu moins pointue, d'où le fait qu'on estime pouvoir l'administrer contre deux virus distincts. S'il est un produit bien stable, bien contrôlé dans toutes les phases de son élaboration, nous ne pouvons pas en dire autant de l'organisme humain et de sa façon de le recevoir, de réagir et de le métaboliser, d'autant plus que le corps ne peut pas le reconnaître comme faisant partie de lui. Pour plus de renseignements:

http://www.slate.fr/story/4959/grippe-tamiflu-doutes-stoc....

Comme nous l'avons appris par la presse, la grippe suscite différents types de symptômes et de complications selon les individus. Les décès ont eu lieu chez des personnes dont l'état de santé était déjà bien atteint. Par conséquent, chaque individu nécessite une prévention personnelle s'il veut réellement se prémunir contre la grippe. L'énorme avantage d'une prevention selon ses propres fragilités permet de se prémunir contre bien d'autres maladies encore et de mieux utiliser ses potentiels dans les différentes activités de son existence.

 

Les commentaires sont fermés.