24 mai 2009

Quelles forces face à la monstruosité?

A la lecture des champs de céréales incendiés à Gaza par des soldats israëliens,

http://carol.blog.tdg.ch/archive/2009/05/23/recoltes-ince...

à l'appel incessant sur certains blogs TdG en faveur des deux Suisses prisonniers à Tripoli,

réveillons-nous!


 Le système politique international se contente beaucoup trop souvent d'idées, d'analyses, de débats, de rencontres de grands hommes, de congrès. L'article de Continent Premier de ce jour nous montre les milliards investis pour des organisations internationales.( http://gorguindoye.blog.tdg.ch/archive/2009/05/24/geeneve...) Or, face à des monstruosités, rien ne change en profondeur. Nous constatons, par exemple, que les USA, par leurs députés confortablement assis dans leurs fauteuils et face à des bilans sur papier, se contentent de voter des milliards de dollars supplémentaires afin de poursuivre leurs guerres.

Les actions cérébrales se poursuivent et s'obstinent malgré des résultats insuffisants et déplorables; entre autres, certains dirigeants bien placés chez eux se font prendre en dérision par le gouvernement d'Israël et par Kadhafi qui agissent comme si de rien n'était.

Les monstruosités face à l'être humain sont réduites à des faits divers qui défilent à peine dans nos medias comme de simples informations et sans perception de toute l'énormité des gestes en cause. En fait, ces quelques soldats israëliens qui se contentent de lancer des grenades pour incendier les champs de récoltes, après avoir déjà intensément détruit une partie de Gaza, que sont-ils pour commettre pareille vilenie? Que fait l'Etat hébreu de ses jeunes hommes, force de la nation, pour les inciter à de telles actions? A quoi les réduit-il?

Comment cet état peut-il exiger qu'on le reconnaisse comme un état juif s'il se conduit de façon à ne pas respecter toutes les créatures de son Dieu? Dans l'Ancien Testament chacun est appelé à oeuvrer pour grandir son âme et son esprit, ses forces morales et spirituelles. Il n'y a aucun droit à la vengeance car l'Eternel y dit: « La vengeance m'appartient ».

Israël semble pousser à bout la puissance rationnelle de l'esprit humain. Ses dirigeants nous montrent dans quelles monstruosités une telle activité cérébrale les pousse. Ils nous démontrent par là à quel point une pareille activité conduit au désastre humain. Alors, cherchons à développer les puissances que nous avons dans le coeur et dans nos entrailles. C'est avec ces forces là que les présidents libyens et iranais travaillent, de façon fort immatures j'en conviens, mais puissantes tout de même. A nous de rencontrer ces hommes sur ce terrain avec des forces relevant des mêmes dimensions de l'être humain mais avec plus de maturité, ce qui nous rendra plus efficaces qu'eux si nous respectons la justice.

Comment? Par des démarches de développement personnel et de connaissance de soi, nous pouvons développer ces énergies. L'université a permis et poussé le développement de la raison à un maximum possible, avec les déviances que nous trouvons dans les finances, les désastres écologiques et l'Etat hébreu, entre autres. Il est temps de fréquenter des écoles qui développent d'autres dimensions de l'être humain, ce que certaines ethnies aussi ont toujours su conserver.

 

Commentaires

Bonjour Marie FRANCE

Je ne peux que malheureusement constater avec vous sur le cas des exactiosn d'Israël en Palestine l'inefficacité de la Communauté internationale. Pour être plus clair sur ce dossier tant que les USA, les Européens, la Russie ne se bougeont pas pour la création sans délai d'un Etat palestinien et la défesne de l'intérêt de ses habitants sous colonisation, toutes les rencontres sur ce sjet ne seront que vaines. Il est clair qu'aussi que la mollesse diplomatique des pas arabes, beaucoup plus enclins à conserver ici ou là des régimes peu démocratiques, n'aide pas faire avancer le dossier des Palestiniens.

Sinon mon papier voulait aussi montrer la place de Genève dans les négociations internatioanles, l'importance de Genève comme Place de la Diplomatie et de l'impérieuse nécessité pour elle de ne pas dormir sur ses lauriers et d'engager hic et nunc une réflexion mûre globale sur les défis de l'avenir pour elle, la Suisse et le monde entier. Xavier Comtesse et les autres ont du pain sur la Planche.

GORGUI WADE NDOYE

Écrit par : NDOYE GORGUI | 24 mai 2009

Grand merci, Gorgui, pour votre apport intéressant.
Il manque par chez nous davantage de curiosité envers les arabes et les musulmans.
Ainsi, ne savons-nous pas grand-chose de ce qui les anime et des critères de leurs choix et connaissons-nous peu les différences entre chaque pays et chaque ethnie. Nous les mettons trop souvent dans le même enclos, en y ajoutant les Iraniens qui ne sont pas arabes, et en faisant peu cas de leurs opinions.
Il serait effectivement fort intéressant de connaître ce qui se cache sous ce que vous appelez la "mollesse" de leurs diplomaties.

Vous avez tout-à-fait raison de montrer l'importance de Genève dans les différentes organisations internationales. Nous ne pouvons que féliciter tous ceux qui oeuvrent à ce que cet ensemble fonctionne aussi bien et depuis tant de temps.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 24 mai 2009

Les commentaires sont fermés.