26 mars 2009

...A VOUS LES ASSOUPI-E-S!

Voici la 8e réflexion phare dans le cadre de la votation du 17 mai 2009:

POUR  LA  PRISE  EN  COMPTE  DES  MEDECINES  COMPLEMENTAIRES



Gare aux réveils brutaux ! Où plusieurs systèmes de l’organisme
s’effondrent en même temps.

Nous sommes tous endormis sur un ou plusieurs plans. Par son
intelligence incommensurable, le corps nous donne des signaux
d’alerte. Qu’en faire ? Comment leur répondre ? Avec quel-s moyen-s ?

Les différentes médecines ont développé divers systèmes de
lectures qui, bien sûr, peuvent se recouper. Si, par exemple, la
médecine académique peut lire ou même aller à la recherche de
dysfonctionnements, avec des moyens techniques sophistiqués, la
médecine traditionnelle chinoise, quant à elle, peut élaborer un bilan
énergétique du patient. En effet, nous ne sommes pas qu’un corps
machine mais un être animé d’une énergie vitale.
Cette énergie vitale s’insinue dans tous nos systèmes, dans toutes nos cellules,
dans tous nos corpuscules, à des taux vibratoires distincts, selon les fonctions
de chaque structure. Or, cette énergie peut être freinée, bloquée, déviée,
interrompue, etc. De tels incidents, voire accidents se manifesteront
dans notre corps, notre âme ou notre esprit.

Différentes thérapies peuvent nous aider à définir ces perturbations et
aller à la source du problème. Plus nous sommes éveillés, plus nous en
capterons clairement l’origine.
Une maladie commence souvent par un malaise avant de se choisir
un organe précis. Il est très économique (en forces, temps ou argent)
de corriger les troubles avant leurs élaborations (fixation, localisation)
dans le corps. [ On peut alors parler de médecine précoce ]

                                       

fleur_blanc.jpeg

 

Les commentaires sont fermés.