23 mars 2009

"Enceint" de jumeaux

Réflexions sur un article TdG de ce jour

Un être humain de 25 ans porte des jumeaux suite à une insémination artificielle.

Femme selon son état-civil, cette personne va changer de sexe après sa maternité.


 
Un tel fait illustre à quel point la médecine est envahie par les prouesses de la biologie.

L'art de soigner devient l'art de dépasser les données que la nature nous offre.

C'est ainsi que la médecine peut devenir hors de prix, lorsqu'on lui impose d'effectuer des actions qui s'éloignent des traitements sanitaires.

Un des éléments que nous pouvons souligner des médecines traditionnelles, c'est qu'elles tiennent compte de l'environnement et de la nature. La pharmacopée issue du terrain sur lequel les gens vivent correspond bien aux organismes. En revanche, les médicaments issus de laboratoire et de technologie sont beaucoup moins adéquats à l'être humain, ce qui induit les effets secondaires.

A un niveau plus subtil, nous pouvons aussi dire que cet être humain qui se veut « enceint » démontre l'ébauche de l'élaboration d'un couple intérieur androgyne. Toutefois, ce couple des forces yin-yang à l'intérieur de soi se construit à force de développement personnel pour parvenir à une réelle harmonie et non avec la suprématie des moyens techniques qui cassent les schémas organiques.

Les commentaires sont fermés.