12 mars 2009

... A VOUS LES THERAPEUTES

Voici la deuxième lettre ouverte  à l'occasion de la votation du 17 mai 2009

"Pour la prise en compte des médecines complémentaires"


Bravo d’avoir le courage d’emprunter des chemins peu fréquentés et
de développer des techniques originales.

Vous détenez un ou plusieurs filons de thérapies efficientes, il vaut la
peine de connaître l’existence et la valeur d’autres pistes, dans d’autres
directions, sur d’autres plans. En effet, un patient est un ensemble de
dimensions avec différentes voies d’accès tout en étant aussi porteur
de limitations, d’obstacles, de pollutions, de cicatrices. Vous
cherchez sur quoi il bute lorsqu’il vient demander de l’aide. Une
technique même merveilleuse peut ne pas répondre au besoin actuel ;
il sera alors judicieux d’avoir recours à d’autres soignants qui ont les
moyens de répondre au trouble de façon adéquate.


La médecine conventionnelle qui travaille dans la matière au
nanomètre près a une place bien définie. Ses moyens de diagnostic si
bien développés et rodés détectent des dysfonctionnements et repèrent
des organes atteints dans leurs structures qui peuvent se péjorer
si on les stimule alors qu’ils ne sont plus en mesure de répondre.


En faisant appel à divers types de médecine,
la médecine intégrative suscite des alliances
pour une guérison plus directe et
un meilleur confort du malade.

 

 

Cette lettre a été éditée avec les neuf autres lettres ouvertes par l'association le  GRAMI,
Groupe d'Appui pour la Médecine Intégrative
On peut se procurer la brochure A5 chez:
Le GRAMI,
48, Sous-le-Crêt
1256 Troinex
Prix: 3.-

 

                                                                                

fleur_blanc.jpeg

 

Les commentaires sont fermés.