29 décembre 2008

LA RAISON DU PLUS FORT EST TOUJOURS LA MEILLEURE

 

Voilà bientôt 4 siècles que cette affirmation nous fut illustrée par Jean de La Fontaine dans sa fable "le Loup et l'Agneau".

 

Aujourd'hui, bien des avis convergent sur le bien-fondé de l'attaque d'Israël sur un peuple meurtri par un blocus de longue date. De loin, devant nos ordinateurs, il est facile de donner nos opinions focalisées sur tel ou tel point de l'actualité ou même d'affirmer que « tous les Palestiniens sont contre Israël » ou que « - presque - tous les Israeliens sont pour la guerre », de façon aussi catégorique que le loup de la fable: « si ce n'est toi, c'est donc ton frère ».

Un grand merci à TDG de ce jour de nous permettre de découvrir que des personnes cultivées sont sorties du schéma du loup ou de l'agneau intégrals et amènent les nuances nécessaires à vivre notre humanité sensible. Je fais référence à l'article du Professeur de droit à l'Université Al Quads de Jérusalem.

Si le Loup de la fable justifie son attitude, effectivement au jour d'aujourd'hui, quatre siècles après où nous avons tant de moyens à disposition, « rien ne justifie les massacres de Gaza ».

 

25 décembre 2008

NOEL, NATIVITE, NATAL, NATIVIDADE, NATALE

 

L'Enfant- Lumière est déposé dans la paille d'une crèche.

Il est reçu dans le Nid de l'Humanité.

 

Dans le respect du libre-arbitre propre à l'homme, nous avons reçu les potentialités de

l'acclamer, de chanter ses louanges, de le contempler, de l'accueillir dans notre coeur.

Nous avons aussi reçu les potentialités de le minimiser, de le dénier, de chercher à le tuer

(comme Hérode le fit).

 

De même que cette Histoire est fixée dans l'Eternité, c'est à chaque instant qu'il nous est

proposé et offert de Le contempler, de nous en réjouir, de respirer et de sourire avec Lui.

22 décembre 2008

LE PERE NOEL

 

Idole du peuple des enfants, bien soutenu par les adultes, on trouve le Père Noël partout, avec ses aspects débonnaires et généreux, à l'aise dans son carrosse, tout-puissant dans ses déplacements, ominiscient pour connaître tous les défauts et qualités des enfants.

C'est un archétype du père parfait que nous entretenons ainsi.

Je me demande pourquoi les bureaux de l'égalité homme-femme n'ont pas encore réagi.

Pourquoi mettre une fois de plus en avant le père, sans sa complémentarité féminine?

Parfois, il est parlé de la Mère Noël mais de façon bien discrète.

Il ne s'agit pas que les femmes se transforment en Père Noël! L'aventure cruciale d'une grand-mère déguisée, peu encline à porter la barbe, l'a conduite à l'hôpital pour de graves brülures à une bougie du sapin.

Le Père Noël est aussi un magnifique archétype du bon consommateur illimité et de la facilité de la consommation. Avec cette idole, on occulte complètement les heures de confection des jouets, l'intelligence de leurs conceptions, la provenance des matériaux et le travail de les emballer avec art.

 

Je ne perçois pas de lien entre la naissance d'un être humain, qui est un départ dans la vie et cet archétype d'homme parvenu à une pleine maturité.

 

 

11 décembre 2008

"MOBILISER LE GUERISSEUR INTERIEUR"

 

Je fais référence au titre d'un article lu dans Le Temps du 6.12.08 où le psycho-oncologue et jésuite allemand Eckhard Frick est interrogé au sujet de la place de la spiritualité au cours des maladies graves.

Dans ma note précédente, je fais allusion au fait que l'Avent invite à s'approcher de l'amorce d'une lumière intérieure que d'aucuns appellent le soi. A première vue, ce soi paraît si petit qu'il est plausible de se demander s'il est capable d'expansion. En fait, lorsque nous posons notre conscience sur lui, des forces potentielles de croissance se mettent en action et la clarté comme la densité de cette zone si intime croît à notre perception.

Suivant les principes de tout processus de croissance, cette entité passe par des étapes bien distinctes, similaires à celles de l'embryon dont les cellules se différencient de plus en plus précisément au cours de son évolution. De ce fait, apparaissent différents attributs de l'être humain qui deviennent de plus en plus nôtres.

Ainsi, le Temps de l'Avent nous invite à ressentir le renouveau de cette croissance qui peut se poursuivre tout au long de l'année et nous permettre de rencontrer, après diverses étapes progressives, notre maître intérieur, notre guide intérieur ou...notre guérisseur intérieur.

De ce lieu intime nous proviennent les intuitions les plus magistrales. Avec nos sens affinés par divers processus de croissance et de pratiques, nous pouvons capter ces intuitions dont l'originalité et la créativité prouveront qu'elles nous sont propres et dignes de confiance.

 

04 décembre 2008

Le Temps de l'Avent

 

Quel est ce Temps à venir?

Avec quelles antennes sensibles allons-nous le capter?

Dans quelles directions porter notre regard?

 

Le regard tourné vers l'extérieur peut rejoindre celui des autres, que les autres soient nos voisins ou nos médias.

Nous regardons ensemble ces longues allées illuminées, de retour chaque année.

Nous allumons les lumières particulières à nos foyers, chacune ayant son histoire.

Nous revevons les catalogues suggérant les cadeaux à offrir.

 

Le regard tourné vers l'intérieur traverse des ombres, des incertitudes, de l'inconnu.

Nous pouvons en développer son acuité afin de découvrir dans notre intimité un élément qui correspond à l'amorce de la lumière qui renaît au solstice d'hiver, ou bien une étincelle qui ne demande qu'à devenir flamme.

 

Ce peut être aussi le germe de la graine du blé ensemencé en terre.

Que pouvons-nous percevoir de semblable dans la terre d'accueil qu'est notre corps?

Un potentiel qui demande à éclore?

Un désir qui cherche à se réaliser?

Une relation qui aspire à se réaliser?