17 novembre 2008

CHASSEZ LE NATUREL...

 

il revient au galop!

Avec son art pour la diversité: catastrophes climatiques, mesures scientifiques, écologie, sa manifestation de la limite de certaines ressources, etc...

Il en va de même en ce qui concerne la nature humaine: pour les soins corporels, les produits sont de plus en plus naturels. Pour l'alimentation, il nous est recommandé 5 portions de fruits et légumes par jour. Contre diverses maladies, faites du sport en plein air! Les bienfaits de l'eau de mer sont récupérés par les thalassothérapies.,,,

Pour notre santé globale, les méthodes alternatives se multiplient et s'affinent: 440 sont inscrites à Genève!

Par conséquent, Mesdames et Messieurs, il est temps de ne pas rester à la traîne et de venir vous instruire à SanNat Expo, Salon automnal des thérapies naturelles et de l'épanouissement personnel, à La Praille, en l'Hôtel Ramada.(dates et horaires ci-dessous)

Il y a même de quoi vous restaurer, afin de dynamiser votre tonus!

Outre les stands, vous pourrez y entendre de nombreuses conférences sur des sujets très variés avec des conférenciers d'origine diversifiée. Quatre salles proposent chaque heure un nouvel exposé. C'est dire que l'enthousiasme est grand!

Si vous désirez dialoguer avec les conférenciers, vous les rencontrerez aussi à leur stand. Vous pouvez également recevoir des conseils appropriés ou faire des expériences pour une meilleure connaissance de vous.

Le GRAMI (Groupe d'Appui pour la Médecine Intégrative) partagera son stand avec le CMSTP (le Conservatoire des Savoirs Médicaux Traditionnels et Populaires). Ils vous présenteront leurs actions pour une Médecine Intégrative, tant en Suisse qu' à l'etranger.

Vous y êtes donc les bienvenus, le jeudi 27 novembre de midi à 21h, les vendredi 28 et samedi 29 de 11h à 20h et le dimanche 30 de 10h à 19h.

Peut-être aurez-vous l'intérêt, le désir, voire l'audace de nous rendre visite?

 

Commentaires

Je vous remercie pour cette information, que j'espère voir relayée par les divers médias.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 17 novembre 2008

Les commentaires sont fermés.