04 septembre 2008

Illusion de la gratuité

 

 

Un aspect non souligné de la vaccination HPV est la dimension de la gratuité de cet acte médical.

Si parents et jeunes filles devaient payer de leurs poches, la réflexion serait bien plus animée. Les détracteurs du vaccin seraient davantage écoutés, les décisions de s'y soumettre seraient basées sur un choix bien plus conscient. Le gouvernement se veut de prendre en main une prévention et fait payer à la population sa décision qui, selon bien des scientifiques, est hâtive et de valeur limitée.

Non, la santé n'est pas monnayable, chacun doit la construire de son plein gré, à son rythme et selon les perceptions qu'il a de lui (en l'occurence d'elle) et non pas alléché par une gratuité qui donne l'illusion d'un geste facile.

Les commentaires sont fermés.