02 juillet 2008

bien-être-soi


Relier la sensation du bien-être à la conscience d'être soi.

S'installer dans son unicité, dans l'intériorité de son univers.

Uni-vers: vers quoi, vers qui?

Bienvenue sur mon blog tout fraichement éclos!

Je vais y tenter d'illustrer ma proposition de base dans des dimensions de la vie courante.
Je serais heureuse aussi d'aborder les sujets que vous suggérerez.

Etre bien ou me sentir bien?

Etre correspond à un état, me sentir à une perception instantanée.

L'état est durable, la sensation ou le sentiment sont passagers.

Là intervient mon choix:

  • Le libre-arbitre de ce que je veux, comme je veux, quand je veux, où je veux.
  • La liberté de jouir de mes potentiels de mieux en mieux, dans une croissance de mon individu toujours en évolution.

A chaque moment, je suis confrontée à ce choix, perpétuel dilemne de l'être humain. L' humain en moi peut agir par réflexe, par impulsion, par habitude.

L'être en moi peut profiter de l'occasion pour aiguiser sa conscience.

Ainsi donc, chaque événement nous apporte une occasion de faire un pas en avant ou de répéter notre pas. La répétition nous mène dans un cercle fermé, la pas en avant dans une spirale.

La vie ne se répète pas, elle est en constante évolution. Se laisser porter par son flux évolutif nous évite de nous arc-bouter et de résister, ce qui est source de souffrance physique, morale ou psychique. Ce thème sera traité dans d'autres articles.

Les commentaires sont fermés.